fbpx

Cameroun Actuel

Le gouvernement malien demande « le retrait sans délai » de la MINUSMA (officiel)

Le gouvernement malien demande « le retrait sans délai » de son sol de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), a indiqué le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, citant un extrait du discours du ministre Abdoulaye Diop, prononcé vendredi devant le Conseil de sécurité de l’ONU.

« Nous n’avons d’autre choix que de parvenir aux conclusions objectives des dix années de présence de la MINUSMA qui n’a pas pu apporter les réponses adéquates à la situation sécuritaire au Mali et dont les perspectives de maintien ne répondent pas aux impératifs de sécurité des Maliens », a indiqué M. Diop qui intervenait à l’occasion d’un débat public sur le rapport du secrétaire général des Nations Unies sur la situation au Mali.

« Le réalisme impose le constat d’échec de la MINUSMA dont le mandat ne répond pas aux défis sécuritaires« , a-t-il ajouté, soulignant que son gouvernement demandait le retrait « sans délai » de la mission onusienne.

« Ni les propositions du secrétaire général, encore moins le projet de résolution en cours de négociation par les membres de ce Conseil, n’apportent de réponse appropriée aux attentes des Maliens », a déploré M. Diop qui s’est demandé pourquoi « la situation sécuritaire en 2013 (année de la création de la MINUSMA) soit meilleure à celle que nous connaissons de nos jours ».

Il a enfin souligné que son gouvernement était prêt à « coopérer » avec l’ONU pour le retrait de ses forces.

La MINUSMA, dont le mandat court jusqu’au 30 juin prochain, a pour principales missions l’appui à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali (APR), ainsi que l’accompagnement de la transition politique.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi