fbpx

Cameroun Actuel

Le gouvernement lance une campagne de désinfection contre la bilharziose pour les enfants scolarisés

Une campagne de désinfection visant à protéger les enfants contre la bilharziose et d’autres maladies intestinales a été lancée à Magba, dans la division du Noun, région de l’Ouest du Cameroun.

Le lancement a été effectué conjointement par les Secrétaires Généraux des Ministères de l’Éducation de Base et de la Santé Publique, Asheri Kilo et Louis Richard Djock respectivement.

Sur une durée de 3 jours, cette campagne visait à sensibiliser la population sur la nécessité d’appliquer des mesures préventives contre ce parasite qui prolifère dans les établissements de santé.

Cette initiative cible plus de 7 millions d’enfants à l’échelle nationale qui recevront des comprimés de mébendazole, de praziquantel et d’albendazole.

La bilharziose est une maladie causée par des vers plats parasites appelés schistosomes. Elle peut infecter les voies urinaires ou les intestins. Les symptômes comprennent des douleurs abdominales, des diarrhées, des selles sanglantes ou du sang dans l’urine. Chez ceux qui sont infectés depuis longtemps, des dommages au foie, une insuffisance rénale, une infertilité ou un cancer de la vessie peuvent survenir. Chez les enfants, elle peut entraîner un retard de croissance et des difficultés d’apprentissage.

Selon le délégué régional de la Santé Publique, le Dr Chimun Daouda, cette maladie peut entraîner de nombreuses complications chez les enfants, affectant même leurs études.

« Le parasite peut causer des diarrhées, de l’hématurie et peut avoir un impact négatif sur l’éducation de l’enfant, pouvant aller jusqu’à provoquer un retard mental chez les enfants », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi