fbpx

Cameroun Actuel

Le gouvernement annonce le recrutement de 3 000 nouveaux instituteurs pour renforcer l’éducation nationale

Ecole au Cameroun

Lors de la présentation du programme économique et financier pour l’année 2024 à l’Assemblée nationale, le Premier ministre du Cameroun a révélé les projets ambitieux du gouvernement en matière d’éducation. Un recrutement massif de 3 000 instituteurs est prévu, marquant ainsi le troisième ajout significatif depuis 2019.

Ce recrutement vient s’ajouter aux précédentes vagues de 3 000 instituteurs contractuels engagés en 2022, et fait suite à la politique gouvernementale de réhabilitation et de renforcement des infrastructures scolaires. Selon Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Education de base, cette initiative s’inscrit dans une stratégie de renforcement de l’enseignement primaire et maternel.

Financé conjointement avec la Banque mondiale via le Programme d’appui à la réforme de l’éducation au Cameroun (Parec), ce programme de recrutement vise à atteindre un total de 12 000 instituteurs contractuels titulaires du Certificat d’aptitude pédagogique d’instituteurs de l’enseignement maternel et primaire (Capiem). La Banque mondiale a octroyé un financement de 54 milliards FCFA pour soutenir cette initiative.

Outre le recrutement, le gouvernement prévoit également une distribution gratuite de manuels scolaires essentiels, avec une allocation de 2,5 millions de manuels et la distribution de 2 400 kits scolaires destinés aux jeunes filles. Ce programme de distribution gratuite a commencé en 2020, initiant la fourniture de 4 millions de livres d’une valeur de 7,5 milliards FCFA destinés aux écoles primaires publiques du pays.

Ce projet de distribution de manuels, coordonné par le Programme d’appui à la réforme de l’éducation au Cameroun (Parec), est évalué à 22 milliards FCFA. Il vise à garantir l’accès à l’éducation pour tous et à améliorer la qualité de l’enseignement primaire et maternel à travers le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi