fbpx

Cameroun Actuel

Le général Semengue se joint à Guibaï Gatama pour faire tomber Eto’o

Dans un communiqué rendu public ce jour, le général Pierre Semengue affirme que la LFPC conjointement avec Guibaï Gatama suit une procédure au TAS contre le président de la Fecafoot.

Malgré une saison sportive aboutie, les tourments continuent de secouer le football camerounais. En effet, le 7 juin dernier, Guibaï Gatama, ancien membre du Comité Executif de la Fecafoot, était présent au TAS. Il y passait une audience, relative au recours introduit quant à l’illégalité du mandat de Samuel Eto’o à la tête de l’instance de Tsinga.

Aujourd’hui, la LFPC, que l’on croyait morte, a réagit via son président, le général Pierre Semengue. Dans un communiqué, le général à la retraite, affirme que ce 7 juin, la LFPC était elle aussi représentée au TAS par son 1er Vice-président Faustin Domkeu. Elle y était dans le cadre de l’affaire Guibaï contre Fecafoot, affaire dans laquelle elle est un des requérants.

Pour Pierre Semengue, il est question, non seulement de préserver et défendre les intérêts et l’image de la LFPC mais aussi de rétablir la légalité. Une légalité qui passe par la destitution de l’actuel président. Conformément aux statuts de la Fecafoot. Samuel Eto’o, condamné à 22 mois de prison ferme avec sursis en Espagne, est, selon l’article 36, alinéa 1b des textes de la Fédération, incompatible avec la fonction de président.

L’intégralité du communiqué de la LFPC :

Screenshot 20230614 150608 Com.facebook.katana Edit 520952368452279 1, Cameroun Actuel

Camfoot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi