fbpx

Cameroun Actuel

Le Gabon éponge 85 milliards de FCFA de dettes intérieures en 100 jours : un tour de force pour l’économie nationale

Le Ministère de l’Économie et des Participations du Gabon a réalisé une prouesse remarquable au cours des 100 derniers jours, en épurant un montant colossal de dettes intérieures. Dans son rapport, le ministère a révélé que 281 entreprises ont été remboursées pour un montant total de 85 milliards de FCFA, marquant ainsi une avancée significative dans la résolution des créances.

Cette initiative a concerné des entreprises dont les créances étaient inférieures à 1 milliard de FCFA, représentant 89 % des entreprises visées par cet apurement. Pour obtenir leur paiement complet, ces entreprises doivent signer une convention officialisant le règlement définitif de la dette de l’État, après un audit réalisé par la task force.

Le processus d’épurement a également pris en compte les échéances antérieures au 1er janvier 2024 pour les conventions dont le montant dépassait ou égalait 1 milliard de FCFA, et a permis le paiement des instances au Trésor pour un total de 10 milliards de FCFA. Cette avancée majeure dans le remboursement des dettes intérieures a considérablement renforcé l’économie gabonaise.

Selon le rapport du ministère, cette opération a favorisé le recouvrement de paiements dus à divers organismes, notamment 6,13 milliards de FCFA en faveur de la CNSS, 7,73 milliards de FCFA pour la CNAMGS, 2,33 milliards de FCFA pour les impôts et 230 millions de FCFA pour les Douanes. Elle a également permis un nettoyage approfondi du fichier de la dette intérieure de l’État, réduisant le nombre d’entreprises concernées à une trentaine, pour un encours total de 231,93 milliards de FCFA.

Depuis leur prise de fonction, les autorités de transition gabonaises ont réussi à rétablir des coopérations fructueuses avec des institutions comme la Banque Africaine de Développement (BAD) et plus récemment avec la Banque Mondiale. Ces efforts concertés illustrent l’engagement du pays à assainir ses finances, offrant ainsi un nouveau souffle à son économie en pleine croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi