fbpx

Cameroun Actuel

Le Fonds saoudien pour le développement signe 14 nouveaux accords de prêt en Afrique

Fonds saoudien pour le développement

Le Fonds saoudien pour le développement (SFD) a signé 14 nouveaux accords de prêt de développement avec 12 ministres africains lors de la Conférence Économique Arabo-Saoudo-Africaine à Riyad, au Royaume d’Arabie saoudite. Ces accords de prêts ont une valeur de plus de 580 millions de dollars américains et visent à financer des projets de développement dans les secteurs de la santé, de l’eau, de l’éducation et des transports dans 12 pays africains.

Les projets financés par ces accords auront un impact positif sur la vie de millions de personnes en améliorant leur accès aux services de santé, à l’éducation, à l’eau, aux transports et aux opportunités économiques. Ils contribueront également à stimuler la croissance économique et à créer des emplois dans les pays africains.

Les 14 accords de prêt de développement signés comprennent la construction et l’équipement d’un hôpital de recours mère-enfant en Guinée pour 75 millions de dollars américains, d’un hôpital de référence Riyad en Sierra Leone pour 50 millions de dollars, des internats secondaires pour filles dans plusieurs régions du Niger pour 28 millions de dollars, ainsi que la construction d’un collège supérieur pour la formation des enseignants et d’un projet d’école secondaire scientifique au Bénin pour 40 millions de dollars.

Le SFD financera également le projet de développement industriel de Catumbela (Phase 1) en Angola pour 100 millions de dollars, l’expansion du système de distribution d’eau à l’est de Kigali, au Rwanda, pour 20 millions de dollars, ainsi que la construction et la réhabilitation du réseau de distribution d’eau de la route reliant Mangochi à Makanjira au Malawi pour 20 millions de dollars.

Ces projets répondent à un large éventail de priorités des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, notamment la pauvreté, la santé, l’éducation, l’égalité des sexes, l’eau et l’assainissement, le travail décent, la croissance économique, l’industrie, l’innovation, les infrastructures, la réduction des inégalités, la durabilité des villes et des communautés, et le changement climatique.

Le PDG du SFD, S. E. Sultan Al-Marshad, a déclaré que le SFD est fier de poursuivre son partenariat avec les pays africains en contribuant au soutien de projets de développement qui auront un impact tangible sur la vie de millions de personnes. Il a ajouté que ces nouveaux accords et protocoles d’accord font un pas de plus vers une Afrique plus brillante et plus équitable. En contribuant à des projets de santé, d’éducation, d’eau et de transport, le SFD soutient l’autonomisation de millions de personnes afin qu’elles puissent atteindre leur plein potentiel et construire un continent plus durable et plus prospère économiquement pour les générations futures.

En somme, ces accords de prêt de développement sont une excellente nouvelle pour l’Afrique et témoignent de l’engagement du SFD à soutenir le développement économique et social du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi