fbpx

Cameroun Actuel

Le FMI accorde 45 milliards de Fcfa au Cameroun : un soutien renforcé pour les réformes économiques

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé l’approbation d’un décaissement de 45 milliards de Fcfa en faveur du Cameroun, s’inscrivant dans le cadre des accords conclus en 2021. Cette décision, révélée par le ministre des Finances camerounais, Louis Paul Motaze, vient concrétiser une promesse de financement faite lors de la dernière revue du programme économique et financier.

Cet appui financier s’inscrit dans le cadre de la Facilité élargie de crédit (FEC) et du Mécanisme élargi de crédit (Medc) établis précédemment, portant à 345 milliards de Fcfa le montant total accordé au Cameroun dans le cadre du programme triennal (2021-2024). En prolongeant ces accords jusqu’en juillet 2025, le FMI consent également un financement additionnel de 145,4 millions de dollars, soit environ 89 milliards de Fcfa, portant le total à 445,5 milliards de Fcfa sur quatre ans.

Louis Paul Motaze a souligné que cette prolongation offrait au gouvernement des marges budgétaires supplémentaires pour mener à bien les réformes économiques. Le FMI, dans son communiqué du 17 novembre dernier, a salué la résilience du Cameroun face aux chocs économiques extérieurs, tout en soulignant la nécessité de poursuivre les réformes structurelles.

Les recommandations du FMI pour le pays incluent une augmentation des recettes internes, en mettant l’accent sur l’élargissement de l’assiette fiscale. Améliorer l’efficacité des dépenses publiques, réduire les procédures exceptionnelles de dépenses, et régler les obligations impayées dans les délais sont également au cœur des recommandations.

En outre, le renforcement de la gestion des entreprises publiques, en particulier celles soutenant les infrastructures économiques, est jugé crucial par l’institution financière internationale. Le FMI a spécifiquement souligné l’importance d’avancer dans la restructuration de la Sonara, soulignant ainsi des pistes clés pour les réformes à entreprendre.

Cette nouvelle injection de fonds du FMI représente un soutien important pour le Cameroun dans ses efforts de réforme économique, mais souligne également l’impératif de continuer à promouvoir la discipline financière et la gestion efficace des ressources pour assurer la stabilité et la croissance économique à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi