fbpx

Cameroun Actuel

Le diocèse de Mbalmayo au coeur d’un scandale de pédophilie

Diocèse de Mbalmayo

Problème de mœurs, ignominie à outrance, atteinte à l’autorité épiscopale, homosexualité, prêtres pédophiles etc., la coupe des péchés qui émergent du diocèse de Mbalmayo est loin d’être pleine. Et si le diable y avait élu domicile ! C’est même le moins que l’on puisse dire.

Dieu aurait-il tourné le dos au diocèse de Mbalmayo ? De nombreux observateurs sont aujourd’hui tentés de répondre à cette lancinante question par l’affirmative, au regard des déjections qui ne cessent de jeter du discrédit sur ce diocèse qui a fait les beaux jours de l’histoire de l’Eglise catholique au Cameroun, avec des noms comme celui du vénérable Mgr Paul Etoga. En effet, depuis quelques temps, le diocèse de Mbalmayo en général et son évêque en particulier sont sous le feu des projecteurs, tant dans les réseaux sociaux que sur les autres plateformes médiatiques.

Entre autres faits à l’origine de cet état de chose qui affecte la vie diocésaine de ce côté, figurent en bonne place l’affaire de l’abbé CyprienAmougou B. et les déclarations de l’abbé Hugues Rodrigue D Awoudou Mbida. Pour ce qui est de l’abbé Cyprien Amougou, B., après sa levée de suspension canonique, à la suite des violences physiques exercées, du temps où il était encore curé de la paroisse Saints Philippe et Jacques de Ndonko, sur un vieillard accusé de sorcellerie, le même prélat s’est retrouvé embourbé dans une affaire portant atteinte aux mœurs et à la pudeur.

L’affaire sera d’ailleurs portée par devant les tribunaux par la victime, un certain abbé Boniface Désiré Essomba, dont la nudité avait été diffusée par la nommée Marie Grâce Nga Omgba. C‘était à l’insu de l’évêque Mgr JosephMarie Ndi Okalla qui se trouvait à Rome dans le cadre de la visite ad limina, avec tous les évêques du Cameroun.

C’est du moins ce que nous renseigne le communiqué radio-presse publié le 12 octobre dernier par le conseil diocésain de la communication de Mbalmayo. Les auditions de la principale mise en cause par les enquêteurs vont attribuer la responsabilité de l’organisation de ce traquenard à l’abbé Cyprien Amougou, B. qui sera tout de suite mis aux arrêts.

Pour le cas de l’abbé Hugues Rodrigue Awoudou Mbida, un dossier d’abus sur mineure surviendra à son encontre à partir de la nonciature apostolique, alors que ce dernier se trouvait en mission d’études à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic). Suspendu de l’exercice du ministère pastoral comme l’impose le droit canonique (du moins, pendant la durée de l’enquête), ce dernier va se fendre en conjectures à travers les menaces profanées à l’encontre de son évêque.

Si aucun lien n’est établi entre ces cas, au sein de l’évêché, il s’agit tout simplement d’une « campagne de diffamation, d’affabulation, de non vérités et de désinformation ». C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Mgr Joseph Marie Ndi Okalla a exhorté les uns et les autres à ne pas se laisser induire en erreur par « ces prétendues révélations et calomnies sur l’homosexualité, le favoritisme, le copinage et tous ces comportements qui n’honorent pas la vie cléricale », non sans oublier d’appeler tous les prêtres de son diocèse « à plus de responsabilité et de conséquence dans la vie presbytérale et de communion sacerdotale ». C’est d’ailleurs ce qui ressort du communiqué radio presse supra mentionné.

La Nouvelle

1 réflexion sur “Le diocèse de Mbalmayo au coeur d’un scandale de pédophilie”

  1. ENGELBERT PETIT ZANG

    Amiens, le 24 mars 2024
    À l’attention du Diocèse de Mbalmayo(Cameroun)
    Monseigneur,
    J’ai l’honneur de vous adresser la présente. Je suis citoyen Camerounais résident en France.
    Je tiens à préciser que j’ai grandi à Mbalmayo et j’ai toujours le regard sur la vie des églises
    en tant que chrétien très ouvert. J’ai côtoyé des prêtres jésuites tels que le Père YEBGA Menreid, des pasteurs NGOMO, et des groupes de prière. Je souhaite que vous puissiez mettre à dispositon du public l’adresse électronique, un compte Twitter etc. L’image de la vie du diocèse de Mbalmayo notamment le clergé semble être entachée de forts de pédophilie. Celà nous attriste. Vous avez vécu en Europe vous pouvez comprendre notre peine. Mbalmayo est ma ville de naissance avec une longue histoire. J’ai connu Monseigneur Paul ETOGA et Monseigneur Adalbert NDZANA mon ancien voisin de quartier à quelques mètres. De temps en temps, on pouvait discuter en marchant vers Promenade Nyong et So’o.
    En vous remerciant d’avance,
    Je vous prie d’agréer, Monseigneur, l’expression de ma considération distinguée
    Engelbert Petit ZANG
    3 Rue Massenet
    Appt 116
    80080 Amiens
    France
    Email: [email protected]
    [email protected]
    Je vous prie d’agréer, Monseigneur,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi