fbpx

Cameroun Actuel

Le Conservatoire botanique de Genève célèbre 200 ans de recherches

Le Conservatoire botanique de Genève célèbre ses 200 ans. A cette occasion, plusieurs expositions mettent à l’honneur, dès jeudi, ses collections de réputation internationale et la complexité son activité scientifique. Plus de 80 activités figurent aussi au programme de cet anniversaire.

Le Conservatoire botanique a été créé en 1824, sept ans après le Jardin botanique, par le même homme, le botaniste genevois Angustin-Pyramus de Candolle. Mais l’activité scientifique de l’institut, avec ses archives inédites, livres précieux, spécimens d’herbier uniques, objets d’époques lointaines, graines congelées, tubes d’ADN ou encore bases de données, est moins accessible au public.

Diversité des cryptogames

Pour présenter cette richesse, cinq expositions seront proposées en plein air dans le Jardin botanique. En collaboration avec la Fondation Martin Bodmer, la bibliothèque du Conservatoire présentera une sélection de 30 chefs-d’oeuvre de l’illustration botanique provenant d’éditions rares. Une autre exposition permettra de découvrir 16 scientifiques importants pour l’institut et son rayonnement.

Disséminée dans le Jardin, une exposition portera sur la dénomination scientifique des plantes, tandis qu’un parcours exploratoire présentera une sélection d’espèces pour lesquelles l’institut a mené une action de conservation dans le canton. Et chaque mois, une vitrine du bâtiment de la Console montrera la diversité de formes et de couleurs des cryptogames.

Excursions et visites

Sur l’autre rive du lac, la Fondation Bodmer investira le Centre culturel du Manoir de Cologny, également, dès jeudi avec une exposition de panneaux montrant une sélection de plantes et de fleurs provenant d’ouvrages de botanique exceptionnels. Un cycle de conférences accompagnera cette exposition. Et dès la mi-septembre, le Conservatoire se dévoilera aux Bains des Pâquis.

Intitulé « Collector », le programme du bicentenaire comprend encore des excursions sur le terrain, avec des spécialistes, pour découvrir des projets de conservation dans le bassin lémanique. Visites guidées, présentations des métiers et conférences sont aussi agendées.

www.cjbg.ch

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi