fbpx

Cameroun Actuel

Le Congrès américain, toujours sans « speaker »

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s’est engagé mercredi à « détruire » le mouvement palestinien Hamas, responsable de l’attaque la plus meurtrière dans l’histoire de l’Etat d’Israël. Ce dernier a affirmé avoir libéré une otage et ses deux enfants.

Au 5e jour de la guerre entre les deux ennemis qui a déjà fait des milliers de morts, le Hamas a annoncé dans un communiqué avoir libéré « une Israélienne et ses deux enfants ». Une vidéo, diffusée dans la foulée, montre une femme en chemise bleue avec deux enfants et trois combattants armés s’éloigner d’une zone barbelée.

Les combattants du Hamas, au premier jour de leur offensive le 7 octobre notamment contre des localités du sud d’Israël, ont enlevé environ 150 Israéliens, étrangers et binationaux, parmi lesquels des femmes, enfants ou vieillards, selon les autorités israéliennes. L’attaque surprise d’une ampleur sans précédent a été lancée à partir de Gaza par terre et par air, en plein Shabbat, le jour de repos hebdomadaire juif.

« Le Hamas c’est Daech »

L’armée a fait état de 1200 morts en Israël, la plupart des civils. Dans la bande de Gaza, au moins 1055 personnes, dont de nombreux civils, ont été tuées dans les raids aériens destructeurs israéliens menés en représailles, selon les autorités locales. Israël a également mobilisé 300’000 réservistes et déployé des dizaines de milliers de soldats autour de la bande de Gaza, suscitant les craintes d’un assaut terrestre sur le territoire palestinien.

« Le Hamas c’est Daech (le groupe djihadiste Etat islamique, ndlr) et nous allons l’écraser et le détruire comme le monde a détruit Daech », a averti M. Netanyahu après avoir qualifié l’attaque de « sauvagerie jamais vue depuis la Shoah ». « Tout membre du Hamas est un homme mort », a-t-il lancé lors d’une première allocution solennelle commune avec les membres de son cabinet de guerre.

« Nous allons effacer le Hamas de la terre », a renchéri le ministre de la Défense, Yoav Gallant. C’est avec son rival Benny Gantz que M. Netanyahu a annoncé « la mise en place d’un gouvernement d’urgence et d’un cabinet de guerre » pour la durée du conflit avec le Hamas, qui a continué mercredi à tirer des roquettes essentiellement sur le sud d’Israël.

Blinken en Israël jeudi

Cette annonce est intervenue à la veille de l’arrivée jeudi en Israël du secrétaire d’Etat Antony Blinken pour une visite de solidarité et alors que…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi