fbpx

Cameroun Actuel

Le Congo-Brazzaville annonce la biométrie à la présidentielle de 2026

Le chef du gouvernement congolais, Anatole Collinet Makosso, a indiqué que son pays compte introduire la biométrie lors de la prochaine présidentielle en 2026 ; comme réclamé par l’opposition qui a toujours contesté les résultats des précédents scrutins.

Selon le Premier ministre, les résultats du cinquième recensement général de la population et de l’habitation (RGPH5) seront très utiles pour la mise en place de cette technologie.

Concernant l’introduction de la biométrie, le président de la Fédération de l’opposition congolaise, Clément Miérassa, pense qu’« il est souhaitable qu’il y ait un débat très sérieux entre tous les acteurs politiques sur la gouvernance électorale de façon générale et la biométrie, en vue de la maîtrise du corps électoral. Parce que c’est un problème extrêmement important ».

ATS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi