fbpx

Cameroun Actuel

Le Cameroun se prépare pour un match amical contre la Russie malgré les défis politiques

Douze ans après leur dernière rencontre, le Cameroun et la Russie se préparent à s’affronter dans un match amical au Stade Central Lev Yashin à Moscou. Cette rencontre, prévue pour le 12 octobre, s’inscrit dans le cadre de la préparation du Cameroun pour les qualifications de la Coupe du Monde de la FIFA 2026 ainsi que pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2023.

Cependant, cette décision de jouer contre la Russie n’est pas sans risques. En raison du conflit entre la Russie et l’Ukraine, ainsi que des tensions avec les pays occidentaux, il existe des préoccupations quant à la sécurité des joueurs camerounais. Le football, autrefois considéré comme un simple jeu, s’est depuis longtemps mêlé à l’arène politique.

Les supporters des clubs occidentaux où évoluent les joueurs internationaux camerounais pourraient ne pas accepter que leurs joueurs affrontent « l’ennemi » sur le terrain. Cela pourrait rendre la vie difficile à ceux qui décident de participer à ce match amical. On peut se rappeler de l’insatisfaction brutale des partisans de Lyon envers Karl Toko-Ekambi la saison dernière.

Cette décision de jouer contre la Russie est également susceptible d’affecter la performance des joueurs camerounais en club. André Onana, qui rencontre déjà des difficultés dans son club actuel, pourrait voir ses problèmes s’aggraver si des affaires extra-sportives liées à cette décision viennent s’ajouter à ses soucis.

Néanmoins, jouer contre la Russie représente une occasion pour le Cameroun de prendre sa revanche sur l’histoire. Lors de la Coupe du Monde de 1990, l’URSS, dont la Russie faisait partie intégrante, avait infligé une défaite cuisante de 4-0 aux Lions Indomptables. Le souvenir de cette humiliation lors de la Coupe du Monde de 1994 aux États-Unis est encore vivace, avec un score final de 6-1 en faveur de la Russie. Ce match est également resté dans les annales grâce à Roger Milla, qui est devenu le joueur le plus âgé à marquer lors d’une phase finale de la Coupe du Monde.

Le dernier affrontement entre les deux nations remonte au 8 juin 2011, où le Cameroun avait réussi à tenir en échec la « Sbornaïa » avec un match nul en Autriche.

Douze ans plus tard, les deux pays se retrouvent dans un contexte différent. Le Cameroun se prépare pour les qualifications de la Coupe du Monde de la FIFA 2026 qui se déroulera au Canada, aux États-Unis et au Mexique.

Il reste à voir quelle sélection camerounaise sera alignée pour affronter la Russie. Le mois dernier, l’Égypte a envoyé son équipe U23 pour deux rencontres contre la Russie, mais il est encore incertain si l’équipe principale du Cameroun participera à ce match amical.

Malgré les défis politiques et les risques potentiels, le Cameroun saisit cette opportunité de jouer contre la Russie pour se préparer aux compétitions à venir et pour tenter de réécrire l’histoire entre les deux nations sur le terrain de football.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi