fbpx

Cameroun Actuel

Le Cameroun confronté à une inflation record de 7,4% en 2023 : Analyse des causes et perspectives pour 2024

Le Cameroun a atteint un taux d’inflation de 7,4% en 2023, marquant ainsi son 3e niveau le plus élevé au cours des 29 dernières années, selon le rapport de l’Institut national de la statistique (INS) publié ce 13 février 2024. Ce chiffre représente une hausse significative par rapport aux années précédentes, avec des taux respectifs de « 32,5% et 9% en 1994 et 1995, à la suite de la dévaluation de 50% du Franc CFA intervenue le 11 janvier 1994 », rappelle l’INS.

L’inflation en 2023 a été largement alimentée par l’augmentation des prix des produits alimentaires et des coûts des transports. Sur les trois dernières années (2021-2023), l’inflation cumulée a atteint 16,7%, marquant une forte augmentation par rapport à la décennie précédente caractérisée par une stabilité entre 2009 et 2021, où le taux d’inflation n’avait pas dépassé 3%.

L’INS identifie plusieurs facteurs à l’origine de cette spirale inflationniste. Au niveau local, la réduction des subventions des produits pétroliers a entraîné une augmentation des prix à la pompe dès février 2023. Les perturbations climatiques et les défis sécuritaires, en particulier dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, ont également contribué à cette situation.

Sur le plan international, l’INS souligne que l’inflation au Cameroun est attribuable aux tensions résultant du conflit russo-ukrainien, aux conséquences persistantes de la pandémie de Covid-19, aux fluctuations du FCFA par rapport au dollar américain, et au phénomène El Niño, responsable de sécheresses, d’inondations et de catastrophes naturelles.

Face à ces défis, le gouvernement camerounais devra envisager des politiques économiques et des stratégies pour atténuer les pressions inflationnistes. Les perspectives pour 2024 seront également étroitement surveillées, avec un accent particulier sur la stabilité économique et la mise en œuvre de mesures visant à contrôler l’inflation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi