fbpx

Cameroun Actuel

Le Cameroun a importé 241 798 tonnes de poisson en 2022, soit une augmentation de 27,3% par rapport à 2021

Selon un récent rapport du Comité de compétitivité du ministère de l’Économie, les importations de poisson ont atteint 241 798 tonnes en 2022 au Cameroun, enregistrant une hausse de 27,3% par rapport à l’année précédente, où elles se chiffraient à 190 000 tonnes.

Cette augmentation des importations a été nécessaire pour compléter une production nationale jugée insuffisante. En effet, la production locale a atteint seulement 233 100 tonnes en 2022, contre 223 400 tonnes l’année précédente. Au total, avec les quantités produites et importées, le Cameroun a disposé de 474 100 tonnes de poisson en 2022, répondant ainsi à une partie de la demande estimée à 500 000 tonnes par an.

Conscient de ce déficit, le gouvernement campe sur une stratégie pour augmenter la production dans le secteur de la pêche. Selon le rapport du Comité de compétitivité, cela passe par un meilleur contrôle de la façade maritime, la lutte continue contre la pêche illicite et le développement de l’aquaculture commerciale. Le ministère de la Pêche (Minepia) a également engagé 41 opérateurs à différents niveaux de la chaîne de valeur aquacole, pour améliorer l’offre dans le secteur.

Par ailleurs, le Comité de compétitivité rapporte que l’Agence de Promotion des Investissements a signé une convention avec la société Fish & Co, pour un projet de production de poissons, d’alevins, d’élevage de crevettes marines et d’eau douce, ainsi que la construction d’une usine de production d’aliments pour poissons.

En cette fin d’année, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) prévoit une hausse de la production halieutique dans le pays, notamment due au tarissement des rivières sous l’effet de la sécheresse. Cette situation pourrait influer sur l’activité halieutique, nécessitant une gestion plus proactive pour répondre aux besoins du marché intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi