fbpx

Cameroun Actuel

Lausanne: plans d'affectation à l'enquête publique

La Municipalité de Lausanne met à l’enquête publique une révision partielle du Plan général d’affectation (PGA) ainsi que le Plan d’affectation communal des territoires forains (hors zones urbaines). Ces deux documents visent à édicter de nouvelles règles de construction pour répondre aux défis liés au climat et au patrimoine.

La modification partielle du PGA – en attendant sa révision complète – vise à « une meilleure prise en compte des espaces ouverts dans les projets de constructions et un renforcement de la qualité des espaces verts », indique lundi la Municipalité.

Par exemple, de nouvelles exigences de végétalisation des toitures plates sont introduites. Des règles incitatives sont aussi proposées pour une meilleure utilisation de l’énergie.

Toujours dans le cadre de projets de constructions, le nombre de places de parc privées autorisées est réduit. L’emprise au sol des surfaces souterraines est aussi limitée. De manière générale, la pleine terre doit être conservée « autant que possible » et la biodiversité « augmentée », poursuit le communiqué.

La Ville de Lausanne fixe également de nouvelles règles pour « renforcer les exigences en terme d’intégration des constructions dans leurs environnements. » A noter aussi que la commission consultative d’urbanisme et d’architecture (CCUA) est inscrite comme « organe contribuant à promouvoir un développement urbain et architectural de qualité à Lausanne. »

Hors zone urbaine

Concernant cette fois-ci les territoires forains (comme par exemple le Chalet-à-Gobet, Vers-chez-les-Blanc, Montheron, Montblesson ou encore Bois-Genoud), la Ville explique qu’elle doit « rapidement procéder à la réduction de la zone à bâtir dédiée au logement, considérée comme surdimensionnée. » Raison pour laquelle un nouveau Plan d’affectation communal pour ces territoires a été élaboré.

Celui-ci doit aussi permettre, en plus de la diminution de la zone à bâtir, de protéger les qualités patrimoniales des lieux, renforcer les espaces de sport et loisirs existants, préserver le paysage et valoriser l’agriculture de proximité.

Les deux documents – révision partielle du PGA et plan d’affectation des territoires forains – sont mis à l’enquête publique du 17 avril au 16 mai. Après le traitement des oppositions, ils seront ensuite soumis au Conseil communal, l’organe compétent pour les adopter.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi