fbpx

Cameroun Actuel

L’ancien Premier ministre thaïlandais va être libéré de prison

Le roi Abdallah II a réclamé lundi un « cessez-le-feu durable immédiatement » à Gaza devant Joe Biden. Celui-ci a préféré évoquer une pause « d’au moins six semaines » dans le cadre d’un accord, qui reste à trouver, sur la libération des otages.

Le souverain, lors d’une allocution commune à la Maison Blanche, a déclaré qu’il « fallait un cessez-le-feu durable immédiatement » à Gaza. Le président américain, lui, rejette toujours cette idée d’une cessation des hostilités sans conditions et à durée indéterminée.

« Les Etats-Unis travaillent à un accord de libération des otages entre Israël et le Hamas, qui amènerait immédiatement une période de calme d’au moins six semaines à Gaza », pouvant déboucher sur « quelque chose de plus durable », a dit le démocrate de 81 ans. Les deux dirigeants ont par ailleurs chacun évoqué la situation de Rafah, ville du sud de la bande de Gaza qui est le prochain objectif militaire affiché d’Israël, en termes un peu différents.

« Nous ne pouvons pas nous permettre une attaque israélienne sur Rafah », a dit Abdallah II, ajoutant que « la situation était déjà insupportable pour plus d’un million de personnes qui ont été poussées vers (cette ville frontalière avec l’Egypte) depuis que la guerre a commencé ». Joe Biden n’a lui pas demandé à Israël de renoncer purement et simplement à toute attaque, mais a insisté sur le fait qu’il « fallait protéger les civils. »

Répétant la position déjà exprimée à plusieurs reprises par l’administration américaine, le président a réclamé, de la part des forces israéliennes, un plan « crédible » pour épargner la population civile, en préalable à toute offensive. Le souverain et le président se sont retrouvés sur l’appel à instaurer à long terme un Etat palestinien.

Etat palestinien

« C’est la seule voie pour assurer à long terme la sécurité d’Israël », a plaidé Joe Biden. Abdallah II a lui appelé de ses voeux « un Etat palestinien indépendant, souverain et viable, ayant Jérusalem-Est pour capitale, mais cohabitant avec Israël dans la paix et la sécurité. »

« C’est la seule solution qui garantira la paix et la sécurité pour les Palestiniens et les Israéliens ainsi que toute la région », a-t-il déclaré. Le souverain a entamé une tournée internationale qui le verra aller aussi au Canada, en France et en Allemagne.

Abdallah II, accompagné de son épouse la reine Rania et du prince héritier…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi