fbpx

Cameroun Actuel

Lady Ponce accuse un artiste de cacher son orientation sexuelle, la toile s’interroge

Le récent texte publié par Lady Ponce a semé le trouble, dévoilant un contenu à la fois froid et dérangeant. Un concentré d’accusations sur l’orientation sexuelle des hommes, accompagné d’une mention ciblée vers une personne en particulier.

Selon les dires de Lady Ponce, certains hommes se marient avec des femmes sans véritable amour, cherchant simplement à dissimuler une orientation sexuelle divergente des normes sociales camerounaises. Elle va plus loin en suggérant que cette personne aurait eu des relations intimes avec son ancien danseur, Willy le Sicilien, décédé.

Des accusations graves et cinglantes qui ont suscité une vive réaction. Le public a rapidement fait le rapprochement avec l’humoriste Moustik le Karismatik, actuellement au cœur de rumeurs concernant des difficultés au sein de son couple. Lady Ponce aurait ainsi pointé du doigt cet artiste. Quelques semaines auparavant, Moustik avait vivement critiqué Lady Ponce alors qu’elle avait exprimé des reproches envers l’entreprise Camtel pour ne pas avoir mis en avant un artiste camerounais lors d’un concert.

L’égalité dans cette joute verbale révèle-t-elle une confusion du public quant à la cible de ces propos acerbes ou Lady Ponce a-t-elle visé juste ?

Le texte de Lady Ponce, rédigé ainsi : « Je vous dis que les vrais hommes ne se pavanent pas sur les réseaux sociaux, pour s’attaquer à tout le monde. Pour commenter ce qui ne les concerne pas, c’est pour cela que les vrais hommes vont toujours faire le vrai boulot sur vos femmes. Le boulot que vous êtes incapable de faire dans vos foyers, ils vont bien mbinda vos femmes, et une femme mal binda partira toujours de son foyer. Peu importe ce que tu lui achètes ou lui donne. Quand Dagobert ne réagit pas comme il faut, elle partira, et vous allez toujours venir sur Facebook pleurer, appeler les médias pour mentir pour laver votre image en salissant la femme. Parce qu’elle ne connaît personne dans les médias. Alors que toi-même tu sais que tu fais semblant d’être homme. Ton dagobert ne répond pas bien. Tu es obligé de voiler les yeux des gens, en te mariant, j’espère seulement que tes partouzes avec mon ancien danseur de regrettée mémoire ne lui ont pas donné la maladie qui l’a emporté, celle que toi même tu’as là. Paix à son âme. Facebook est bien pour ce genre d’hommes femelettes qui se marient pour cacher leurs vraies orientations sexuelles. »

Cette diatribe a suscité un débat animé sur la toile, amenant à s’interroger sur le rôle des célébrités dans la sphère publique et la nécessité de faire la lumière sur de véritables enjeux sociétaux, au-delà de querelles virtuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi