fbpx

Cameroun Actuel

La Suisse est passée à l’heure d’été pendant le week-end de Pâques

Le Lausanne HC est parvenu à remporter l’acte VII de son quart de finale de play-off, samedi face au HC Davos (3-0). Les Lions affronteront Fribourg-Gottéron en demi-finale.

Les Lausannois ont vécu leur « happy ending » au terme du match décisif de leur série face aux Grisons. Dans leur aréna, pleine et en fusion avant même le premier lâcher de puck, les Lions ont disputé la partie pied au plancher d’un bout à l’autre.

Malgré la domination vaudoise, le gardien Aeschlimann et sa défense ont longtemps repoussé les assauts. Le LHC a même galvaudé les occasions au cours d’une supériorité numérique de 5 minutes infligée à Sven Jung (12e), auteur d’une grossière charge dans le dos d’Antti Suomela. Le top scorer finlandais a quitté la glace sans réapparaître, en raison d’une suspicion de fracture de l’os orbital, selon la chaîne MySports.

Lausanne a fini par trouver la faille juste après la fin de cette pénalité. Superbement décalé par Pilut, Fuchs a ouvert le score d’un parfait tir sur réception (17e). Les Lions ont doublé la mise dès le retour au jeu en 2e période. Heldner a repris la passe en retrait du même Fuchs (22e) pour frustrer un HCD peu dangereux, malgré un tir sur le poteau de Bristedt en fin de tiers.

Zoug victorieux sur le même score

Les Vaudois ont continué à manquer les occasions de tuer le match dans l’ultime période, jusqu’à ce que Raffl ne parvienne à inscrire le 3-0 dans la cage vide (57e), pour garantir la victoire.

Qualifié pour les demi-finales de National League pour la deuxième fois après 2019, le LHC affrontera Fribourg Gottéron dès lundi (20h).

L’autre série opposera Zurich et Zoug. La formation de Suisse centrale a également réussi à remporter l’acte VI de sa série face au CP Berne (3-0). Des buts en supériorité numérique de Simion (19e) et de Herzog en fin de match (52e), ainsi qu’une réussite de Wingerli dans la cage vide (58e) ont suffi au bonheur des Zougois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi