fbpx

Cameroun Actuel

La SABC plaide pour une hausse du prix de la bière pour faire face aux défis économiques

Lors de la cérémonie d’inauguration de l’extension de l’usine de Yaoundé le 21 mars dernier, le directeur général de la Société anonyme des boissons du Cameroun (SABC), Stéphane Descazeaud, a exprimé les défis économiques auxquels l’entreprise et la filière des boissons font face. Il a souligné la nécessité d’une augmentation du prix de la bière pour faire face à l’augmentation des coûts des intrants et des charges fiscales.

Descazeaud a noté que l’industrie des boissons subit depuis trois ans une pression financière croissante due à l’augmentation des coûts des matières premières, des consommables, de l’énergie et des salaires, alors que les prix de vente des boissons n’ont pas augmenté au Cameroun. Cette situation crée une instabilité financière pour la SABC, malgré sa contribution significative aux revenus de l’État sous forme d’impôts et de taxes.

Pour faire face à cette pression financière, Descazeaud a plaidé pour une augmentation du prix de la bière de 100 FCFA. Il a souligné que cette augmentation serait nécessaire pour compenser les coûts croissants et maintenir la viabilité économique de l’entreprise. De plus, il a noté que les prix de vente actuels sur le marché ne correspondent pas aux prix recommandés, ce qui nuit à la rentabilité des producteurs.

Cette demande d’augmentation des prix de la bière fait écho à celle de l’Association des producteurs d’alcool du Cameroun (CAPA), qui a récemment demandé une augmentation de 50 FCFA des prix des boissons pour faire face à l’augmentation des charges fiscales en 2024.

En plus des défis économiques, Descazeaud a souligné d’autres problèmes auxquels l’industrie des boissons est confrontée, notamment les coupures d’électricité fréquentes et la concurrence de la bière de contrebande en provenance du Nigeria. Ces défis mettent en péril la stabilité financière de l’entreprise et soulignent la nécessité d’une action gouvernementale pour soutenir le secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi