fbpx

Cameroun Actuel

La Russie appelle à un règlement pacifique de la crise au Niger

La situation actuelle entre la CEDEAO et les nouvelles autorités nigériennes reste très tendue. Cependant, la Russie tente de jouer un rôle constructif en appelant à un règlement pacifique de la crise.

Lors d’un point de presse au Forum économique oriental, la porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, Maria Sakharova, a exprimé son souhait de voir la CEDEAO éviter toute action militaire au Niger, afin de prévenir une escalade de la situation et une déstabilisation de la région saharo-sahélienne.

La Russie a salué les efforts de la CEDEAO et a pris note de la proposition du président sortant de la CEDEAO, le président du Nigeria, Bola Tinubu, qui suggère une période de transition de 9 mois au Niger. Selon Zakharova, il est crucial de continuer le dialogue entre le pays et la communauté internationale afin de trouver des solutions de compromis.

La porte-parole russe a souligné que l’invasion militaire des forces de la CEDEAO, évoquée par certains responsables politiques, pourrait entraîner une escalade extrême de la situation et déstabiliser non seulement le Niger, mais également toute la région saharo-sahélienne.

Il convient de rappeler que le président Mohamed Bazoum a été renversé par un putsch le 26 juillet dernier et qu’il est toujours détenu par les militaires plus d’un mois après ces événements.

La Russie, en appelant à un règlement pacifique de la crise nigérienne, espère contribuer à une résolution durable de la situation et à la préservation de la stabilité dans la région. La poursuite du dialogue et la recherche de solutions de compromis restent essentielles pour parvenir à un accord bénéfique pour toutes les parties concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi