fbpx

Cameroun Actuel

La rencontre entre les présidents Touadéra et Biya renforce la coopération bilatérale et régionale

La récente rencontre entre le Président de la République Centrafricaine, Faustin-Archange Touadéra, et le Président camerounais, Paul Biya, au Palais de l’Unité à Yaoundé, a marqué un pas décisif dans le renforcement de la coopération entre les deux pays voisins. Les discussions cordiales qui ont duré près de deux heures ont porté sur divers sujets d’intérêt commun, tant au niveau bilatéral que régional.

Bien que cette rencontre au sommet n’ait pas été sanctionnée par une déclaration officielle, il est raisonnable de croire que les deux Chefs d’État ont examiné la situation politique dans la sous-région, en particulier au Gabon, et ont évoqué des questions d’intérêt mutuel. Il convient de rappeler que le Président Touadéra a été désigné comme facilitateur de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) pour mener des pourparlers avec les nouvelles autorités gabonaises en vue d’une transition inclusive et d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Outre les questions régionales, la coopération bilatérale entre le Cameroun et la République Centrafricaine, tous deux membres de la CEMAC, est essentielle pour assurer la sécurité transfrontalière et promouvoir la coopération économique. Ces sujets ont également été abordés lors de la rencontre, soulignant l’importance d’une concertation régulière et d’une convergence de vues entre les deux pays.

La visite du Président Touadéra au Cameroun fait suite à sa récente visite à Libreville, où il a rencontré les nouvelles autorités gabonaises, ainsi que les leaders politiques de la majorité déchue et de l’opposition. Cette série de rencontres témoigne de l’engagement du Président Touadéra en faveur d’une transition inclusive et d’un retour à l’ordre constitutionnel au Gabon.

La rencontre entre les présidents Touadéra et Biya a renforcé la coopération bilatérale entre le Cameroun et la République Centrafricaine, tout en soulignant l’importance d’une concertation régulière et d’une convergence de vues au sein de la CEMAC. Cette rencontre témoigne de l’engagement des deux pays à travailler ensemble pour promouvoir la sécurité transfrontalière et la coopération économique dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi