fbpx

Cameroun Actuel

La présélection déconcertante du Cameroun pour la CAN 2023 : débats et attentes

Lions Indomptables

À l’approche de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 en Côte d’Ivoire, prévue pour janvier 2024, le sélectionneur du Cameroun, Rigobert Song, a dévoilé sa liste préliminaire de 49 joueurs ce mardi. Alors que cette sélection comprend des stars confirmées et des talents prometteurs, l’absence de plusieurs noms de haut niveau a suscité des discussions et étonné plus d’un.

En tête des absents, on retrouve Martin Hongla de l’Hellas Verone, Christian Bassogog du Shanghai Shenhua et Michael Ngadeu du Beijing Guoan. Ces trois joueurs ont joué des rôles clés lors de la performance des Lions Indomptables à la CAN 2021 et dans la campagne de qualification pour la Coupe du Monde. Les fans accordent une grande valeur à la polyvalence défensive de Hongla, aux qualités offensives dynamiques de Bassogog et à la présence imposante de Ngadeu en défense, les considérant essentiels pour le succès en Côte d’Ivoire.

Étonnamment, des talents émergents tels que Jackson Tchatchoua (Hellas Verona), Jérôme Onguene (Servette FC) et Jean Onana (Besiktas) ont également été laissés de côté. Malgré des éclats de génie tant en club qu’au niveau international, leur exclusion soulève des questions sur le choix tactique de Song ou une préférence pour l’expérience.

De plus, les absences d’Éric Junior Dina Ebimbe de l’Eintracht Frankfurt, de Yann Aurel Bisseck malgré des performances prometteuses à l’Inter Milan et de Che Malone après une saison prolifique au Simba SC, ont intensifié les débats autour de la pré-sélection.

Bien que Song soit resté discret sur les raisons spécifiques derrière ses choix, il a souligné la nécessité d’une « balance et cohésion » au sein de l’équipe.

La composition finale de l’équipe de 23 joueurs du Cameroun pour la CAN 2023 devrait être annoncée début janvier, laissant place à des modifications potentielles et des surprises. L’impact réel des sélections de Song, qu’elles se révèlent inspirées ou regrettées, ne sera dévoilé que lorsque les Lions Indomptables fouleront le terrain en Côte d’Ivoire en janvier. Jusque-là, le débat autour de la présélection promet de maintenir les passionnés de football camerounais dans l’attente enthousiaste du tournoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi