fbpx

Cameroun Actuel

La police judiciaire enquête à la Fécafoot, Samuel Eto’o dans une position délicate

Samuel Eto'o

Une enquête de la Police judiciaire à l’encontre de Samuel Eto’o, également connu sous le pseudonyme de Dadis Camara, président de la FECAFOOT, jette une lumière crue sur des zones d’ombre entourant sa gestion. Alors que les soupçons s’épaississent, cette affaire prend une tournure inquiétante.

Cette enquête, lancée après la récente controverse liée à la cérémonie du Ballon d’Or, se concentre notamment sur Benjamin Pondy, directeur de la Communication et du Marketing au sein de la FECAFOOT. Pondy détient des contrats confidentiels entre la FECAFOOT et ses partenaires, notamment un accord mystérieux avec One All Sports, dont la teneur demeure inconnue.

Les autorités ont requis ces contrats auprès de Samuel Eto’o, mais ce dernier a renvoyé les enquêteurs vers Benjamin Pondy, affirmant que c’était ce dernier qui en était responsable. Cependant, Pondy déclare que ces documents ont été égarés lors d’un supposé cambriolage à la FECAFOOT, alléguant qu’ils étaient stockés dans un ordinateur volé.

Cependant, les constatations préliminaires sur place semblent contredire la version du cambriolage avancée par Pondy. Aucune trace d’effraction n’a été trouvée dans son bureau, remettant en question ses déclarations. De plus, d’autres employés de la FECAFOOT affirment ne pas avoir été informés d’un éventuel vol dans le bureau de Pondy.

Ces événements alimentent les suspicions autour de Samuel Eto’o, surtout au moment où ses tentatives de médiation avec le président Paul Biya semblent vaines. La dette de 2,7 milliards contractée auprès de l’État, sans perspective de remboursement, agace le président. Eto’o aurait justifié cet emprunt en prétendant avoir largement contribué au pays, une déclaration qui a ulcéré le ministère des Finances.

Cette situation plonge le président de la FECAFOOT dans une position délicate, confronté à des enquêtes qui pointent des incohérences dans ses déclarations et posent des interrogations sur la gestion des fonds et des contrats au sein de l’organisation footballistique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi