fbpx

Cameroun Actuel

La plage de Kribi interdit la baignade en raison de la montée des eaux

Kribi

La plage de Kribi, célèbre destination balnéaire du Sud Cameroun, est confrontée à une situation préoccupante. En effet, les eaux de mer continuent de monter, causant d’importants dégâts le long de la côte. Face à cette situation critique, le préfet de l’Océan a pris une décision radicale en interdisant la baignade dans cette zone prisée par les touristes.

Les ravages de la montée des eaux de la mer de Kribi sont visibles le long de la plage. Les arbres ont été renversés, des maisons et des hôtels ont été détruits, et même les constructions préservées sur le rivage ont été sérieusement endommagées. Ces dommages sont principalement causés par les fortes pluies qui ont frappé la région ces dernières semaines.

Cette décision d’interdire la baignade a été motivée par plusieurs facteurs, notamment l’incivisme des populations et le non-respect des normes environnementales et réglementations liées à l’occupation de l’emprise maritime. En effet, il est rappelé que légalement, l’emprise maritime est définie à 50 mètres de la côte et les constructions permanentes ne sont pas autorisées dans cette zone. Même les détenteurs d’autorisations d’occupation temporaire doivent respecter cette règle et les constructions doivent être de nature provisoire en raison de la précarité de l’emprise maritime et des risques liés à la montée des eaux.

Cette décision a eu un impact sur les activités économiques locales, notamment la pêche et le tourisme. La plage de Kribi, autrefois un lieu de détente et de loisirs, fait maintenant face à des défis environnementaux sérieux. L’interdiction de la baignade est un rappel brutal de l’urgence d’une gestion responsable des ressources naturelles et de la sensibilisation à la protection de l’environnement.

Il est essentiel que les autorités prennent des mesures d’urgence pour faire face à cette situation. Le préfet de l’Océan a d’ailleurs entrepris une tournée d’évaluation des dommages afin de mieux comprendre l’ampleur des dégâts. Il est nécessaire de sensibiliser les populations à l’importance de respecter les normes environnementales et réglementations pour préserver la beauté naturelle de la plage de Kribi.

La montée des eaux de la mer de Kribi a contraint le préfet de l’Océan à interdire la baignade sur cette plage prisée par les touristes. Cette décision vise à protéger les populations et à préserver l’environnement face aux dégâts causés par la montée des eaux. Il est primordial que chacun contribue à la préservation de ce joyau balnéaire en respectant les normes et réglementations en vigueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi