fbpx

Cameroun Actuel

La Miga, filiale de la Banque mondiale, renforce son engagement au Cameroun avec un portefeuille de 280 milliards de FCFA

L’Agence multilatérale de garantie des investissements (Miga), affiliée à la Banque mondiale et spécialisée dans la fourniture de garanties contre les risques politiques pour les investisseurs et créanciers transfrontaliers, affiche un portefeuille significatif de 280 milliards de FCFA (458 millions de dollars) au Cameroun au 31 décembre 2023. Cette information a été révélée lors de la visite de Shuichi Hayashida, responsable de l’Afrique de l’Ouest et centrale de la Miga, à l’Agence de promotion des investissements (API) du Cameroun, le 31 janvier 2024.

Au cours de cette visite, les responsables de l’API et Shuichi Hayashida ont exploré les possibilités de collaboration afin d’attirer davantage d’investisseurs au Cameroun. La Miga, en tant qu’entité spécialisée, offre des garanties aux investisseurs contre les risques non commerciaux, facilitant ainsi l’accès à des financements à des conditions préférentielles.

La Miga, en tant que filiale de la Banque mondiale, bénéficie d’une position unique, dissuadant les autorités nationales de prendre des mesures préjudiciables aux projets et facilitant la résolution des différends entre investisseurs et gouvernements.

Un exemple concret de l’engagement de la Miga au Cameroun est sa garantie de 164,5 millions d’euros (environ 108 milliards FCFA) pour couvrir les investissements d’EDF et de Stoa Infra & Energy dans le projet de construction du barrage de Nachtigal (420 MW). Cette garantie contribue à sécuriser les investissements et à soutenir des projets majeurs tels que l’augmentation de 30% des capacités de production d’électricité du Cameroun.

La Miga a également soutenu les investissements d’Actis, un fonds britannique présent au Cameroun via Eneo, le concessionnaire du service public de l’électricité, ainsi que les investissements de HTT Telecom SA, la maison mère du groupe 4G Africa, opérant au Cameroun sous la marque Yoomee depuis 2014.

Cette collaboration entre la Miga et le Cameroun démontre l’importance des garanties contre les risques politiques pour stimuler les investissements et encourager le développement économique dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi