fbpx

Cameroun Actuel

La mère d’une fillette de 8 ans décédée sous la garde de la patrouille frontalière dit que les demandes de soins hospitaliers ont été refusées

La jeune fille est décédée mercredi lors de ce que sa mère a déclaré être le neuvième jour de la détention de la famille par la patrouille frontalière. Les personnes ne doivent pas être détenues plus de 72 heures conformément à la politique de l’agence, une règle qui est violée pendant les périodes de pointe.

Le récit est presque certain de soulever des questions quant à savoir si la patrouille frontalière a correctement géré la situation, le deuxième décès d’enfant en deux semaines après une ruée vers le passage illégal de la frontière qui a mis à rude épreuve les installations de détention.

Roderick Kise, porte-parole de l’agence mère de la patrouille frontalière, Customs and Border Protection, a déclaré qu’il ne pouvait pas commenter au-delà d’une déclaration initiale car le décès faisait l’objet d’une enquête ouverte. Dans cette déclaration, le CBP a déclaré que la jeune fille avait subi « une urgence médicale » dans une station de Harlingen, au Texas, et était décédée plus tard dans la journée dans un hôpital.

Alvarez Benedicks, 35 ans, a déclaré qu’elle, son mari et ses trois enfants, âgés de 14, 12 et 8 ans, avaient traversé la frontière vers Brownsville, au Texas, le 9 mai. Après qu’un médecin eut diagnostiqué la fillette de 8 ans, Anadith Tanay Reyes Alvarez, avec grippe, la famille a été envoyée à la station de Harlingen le 14 mai. On ne sait pas pourquoi la famille a été détenue si longtemps.

Anadith s’est réveillée son premier jour à la gare de Harlingen avec de la fièvre et avait mal à la tête, selon sa mère, qui a déclaré que la gare était poussiéreuse et sentait l’urine.

Lorsqu’elle a signalé la douleur osseuse de sa fille à un agent, elle a dit qu’il avait répondu : « ‘Oh, votre fille grandit. C’est pourquoi ses os lui font mal. Donnez-lui de l’eau.

« Je l’ai juste regardé », a déclaré Alvarez Benedicks. « Comment saurait-il quoi faire s’il n’est pas médecin? »

Elle a dit qu’un médecin lui avait dit que la douleur était liée à la grippe. Elle a demandé une ambulance pour emmener sa fille à l’hôpital pour des difficultés respiratoires mais a été refusée.

« J’avais l’impression qu’ils ne me croyaient pas », a-t-elle déclaré.

Anadith a reçu des liquides salins, une douche et des médicaments contre la fièvre pour réduire sa température, mais ses problèmes respiratoires ont persisté, a déclaré sa mère, ajoutant qu’un mal de gorge l’empêchait de manger et qu’elle avait cessé de marcher.

À un moment donné, un médecin a demandé aux parents de revenir si Anadith s’évanouissait, a déclaré Alvarez Benedicks. Leur demande d’ambulance a de nouveau été refusée lorsque sa tension artérielle a été vérifiée mercredi.

Une ambulance a été appelée plus tard dans la journée après qu’Anadith soit devenue molle et inconsciente et que du sang soit…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi