fbpx

Cameroun Actuel

La hausse alarmante des décès de migrants en Méditerranée centrale préoccupe l’UNICEF et le HCR

L’UNICEF et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) expriment leur profonde préoccupation face à l’augmentation tragique du nombre de décès de migrants en Méditerranée centrale. Entre juin et août 2023, au moins 990 personnes ont perdu la vie ou sont portées disparues lors de cette périlleuse traversée, contre 334 décès à la même période l’année précédente. Cette situation est d’autant plus alarmante que le nombre de mineurs non accompagnés parmi les migrants a augmenté de 60% au cours des neuf premiers mois de l’année.

Regina De Dominicis, coordinatrice de l’UNICEF, déclare avec émotion : « La Méditerranée est devenue un cimetière pour les enfants et leur avenir. » Cette affirmation fait écho aux propos récents du pape François, qui a également souligné que la Méditerranée ne peut plus continuer à être le cimetière des migrants.

Les deux organisations internationales dénoncent les choix politiques et le système migratoire défectueux qui conduisent à cette tragédie. Elles appellent à une action urgente pour mettre en place un mécanisme régional de débarquement et de redistribution des personnes arrivées par la mer. Ruven Menikdiwela, directrice du bureau du HCR à New York, a souligné cette nécessité lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la crise des migrants en Méditerranée.

Cependant, la mise en place d’un tel mécanisme suscite des controverses parmi les États membres de l’Union européenne. Il est crucial que les pays trouvent un terrain d’entente et coopèrent pour assurer la sécurité et la protection des migrants, en particulier des enfants, qui risquent leur vie dans l’espoir d’obtenir l’asile et la sécurité en Europe.

Il est essentiel que cette situation alarmante soit prise au sérieux et que des mesures concrètes soient prises pour prévenir davantage de décès en mer. La Méditerranée ne doit plus être un cimetière, mais un espace de solidarité et de compassion où les vies des migrants sont préservées et respectées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi