fbpx

Cameroun Actuel

La fracture comédie-musique : les comédiens réclament plus de soutien des chanteurs

Une récente plainte émanant de comédiens via Facebook pointe du doigt le manque de soutien de leurs collègues chanteurs. Aimée Virgile Makougoum, comédienne, a lancé un cri d’alarme à travers un post matinal, déplorant le peu d’implication des artistes musicaux dans le soutien aux comédiens. Elle souligne notamment l’absence de commentaires ou d’interactions des chanteurs sous les publications des comédiens, appelant à une réciprocité dans cet élan de soutien artistique.

Dans ses propos, elle a exprimé : « Nous, les gens de la comédie, on vous soutient, vous les gens de la musique. Sauf que parfois, on se vexe parce qu’on ne voit jamais un commentaire de vous sous nos publications. La vie, c’est donnant donnant. Mieux, on s’observe ». Cette remarque pointe du doigt un déséquilibre dans les interactions artistiques et un manque de reconnaissance mutuelle entre les deux domaines artistiques.

Chelsy Suzy, renchérissant sur ce post, a ajouté : « Toujours on participe à leurs challenges musicaux, on partage leurs chansons sur nos réseaux sociaux, mais presque jamais ils font pareil pour nous ». Cette déclaration illustre la frustration des comédiens quant à un manque d’engagement réciproque de la part des artistes musicaux.

L’appel lancé par ces comédiennes a trouvé un écho auprès du public, qui semble être d’accord avec leur constat. Cette réaction témoigne d’une prise de conscience générale sur l’importance du soutien entre artistes, démontrant ainsi un besoin de solidarité et de collaboration au sein de l’industrie artistique.

Cette plainte met en lumière une dynamique complexe entre les différents acteurs de la scène artistique, appelant à une réflexion sur la manière dont les différentes formes d’expression artistique peuvent se soutenir mutuellement pour favoriser une communauté artistique plus solidaire et harmonieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi