fbpx

Cameroun Actuel

La Chine publie la première carte mondiale de l’ammoniac atmosphérique observé par le satellite Fengyun

ammoniac atmosphérique

Des chercheurs chinois ont réussi à obtenir la première carte mondiale de l’ammoniac atmosphérique (NH3) observé par le satellite météorologique Fengyun du pays, démontrant sa capacité à détecter quantitativement les concentrations mondiales d’ammoniac.

La surveillance mondiale du NH3 est essentielle, car il s’agit d’un gaz à l’état de trace chimiquement actif qui joue un rôle important dans l’atmosphère et le changement climatique.

Cependant, les méthodes traditionnelles d’observation des concentrations d’ammoniac rendent difficile l’obtention de données pertinentes dans les régions polaires, les déserts, les océans et les forêts.

Des chercheurs de l’Institut de physique atmosphérique de l’Académie chinoise des sciences ont établi un algorithme d’extraction pour dériver la colonne de NH3 à partir du sondeur atmosphérique infrarouge hyperspectral (HIRAS) à bord du satellite Fengyun-3D et présentent la première carte mondiale de la colonne atmosphérique de NH3 observée par l’instrument HIRAS.

L’algorithme peut également récupérer les paramètres d’interférence tels que l’ozone, le dioxyde de carbone, la vapeur d’eau et la température de la surface terrestre de manière synchronisée lors de la récupération du NH3.

A l’avenir, ils prévoient d’améliorer encore l’algorithme de récupération et d’introduire un algorithme de réseau neuronal pour accroître la précision de la récupération et la qualité des données d’observation efficaces dans les zones océaniques et de haute latitude.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi