fbpx

Cameroun Actuel

La Chine dénonce la déclaration américaine cautionnant la violation de sa souveraineté par les Philippines

Mao Ning

Une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré mercredi que la Chine rejetait fermement la déclaration du département d’Etat américain attaquant sans fondement les activités d’application de la loi pleinement justifiées de la Chine à Ren’ai Jiao et Huangyan Dao, la qualifiant de tentative de cautionner la violation de la souveraineté chinoise et la provocation menées par les Philippines.

La porte-parole Mao Ning a fait ces remarques alors qu’elle était invitée à commenter la déclaration publiée le 10 décembre par le département d’Etat américain, dans laquelle la partie américaine prévenait une fois de plus que le Traité de défense mutuelle entre les Etats-Unis et les Philippines s’étendait à la mer de Chine méridionale.

Huangyan Dao a toujours fait partie du territoire chinois, et la Chine possède une souveraineté incontestable sur Huangyan Dao et les eaux adjacentes, a expliqué Mme Mao lors d’un point de presse quotidien.

D’après elle, le 9 décembre, trois navires officiels des Philippines, sans la permission de la partie chinoise, sont entrés dans les eaux adjacentes de Huangyan Dao. Les garde-côtes chinois ont pris des mesures nécessaires conformément à la loi, qui étaient professionnelles, modérées, légales et légitimes.

Le département d’Etat américain, au mépris des faits, a publié une déclaration pour attaquer sans fondement les activités d’application de la loi pleinement justifiées de la Chine visant à sauvegarder nos droits à Ren’ai Jiao et Huangyan Dao, a-t-elle indiqué.

« La déclaration est une tentative de cautionner la violation de la souveraineté chinoise et la provocation par les Philippines. Nous la rejetons fermement », a souligné la porte-parole.

Depuis un certain temps, pour des intérêts géopolitiques égoïstes, les Etats-Unis incitent, soutiennent et aident la violation et la provocation en mer par les Philippines, et ont proféré à plusieurs reprises des menaces en citant le Traité de défense mutuelle entre les Etats-Unis et les Philippines.

Ces décisions encouragent de manière flagrante la violation par les Philippines de la souveraineté de la Chine, violent gravement les objectifs et principes de la Charte des Nations unies et compromettent sérieusement la paix et la stabilité régionales. La Chine a clairement fait savoir que la soi-disant sentence arbitrale sur la mer de Chine méridionale était illégale, nulle et non avenue, et qu’elle n’avait aucun effet contraignant, a affirmé Mme Mao.

« Les Etats-Unis eux-mêmes n’appliqueraient pas le jugement de la Cour internationale de justice et les sentences arbitrales internationales. Dans quelle mesure les Etats-Unis peuvent-ils dire à la Chine qu’elle doit mettre en œuvre une sentence arbitrale illégale ? », a demandé la porte-parole.

Les Etats-Unis doivent savoir qu’aucune menace, coercition, attaque ou accusation infondée n’aura d’effet ou n’ébranlera la ferme détermination et la volonté de la Chine à sauvegarder sa souveraineté territoriale et ses droits et intérêts maritimes, a indiqué Mme Mao.

« La Chine continuera de défendre résolument sa souveraineté, ses droits et ses intérêts légitimes conformément au droit national et international. Les tentatives des Etats-Unis ne réussiront pas », a-t-elle ajouté.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi