fbpx

Cameroun Actuel

La CAN 2025 au Maroc en été : un compromis entre tradition et ambitions internationales

La Confédération africaine de football (CAF) a récemment confirmé son accord de principe pour que la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN) se déroule au Maroc en juillet et août 2025. Cette décision vise à éviter tout conflit de calendrier avec le premier Mondial des clubs à 32 équipes, prévu aux États-Unis en juin de la même année.

Initialement prévue en janvier-février 2025, la date de la CAN avait été repoussée par le président de la CAF, Patrice Motsepe, sans fournir une nouvelle échéance. Cependant, des discussions fructueuses entre la CAF, la Fédération marocaine de football et la FIFA ont abouti à un consensus pour organiser le tournoi en été. Ces discussions ont été menées en grande partie lors de la récente édition conclue en Côte d’Ivoire.

Les dates envisagées pour la CAN 2025 sont du 20 juillet au 16 ou 17 août 2025, selon un responsable du comité en charge des compétitions qui a préféré rester anonyme. Il est à noter que les deux précédentes éditions de la CAN ont été décalées en raison de diverses circonstances.

La traditionnelle programmation hivernale de la CAN avait suscité des interrogations quant à son impact sur le football africain et les clubs. Malgré les souhaits de déplacer le tournoi vers l’été, des conflits de calendrier et des considérations climatiques avaient maintenu sa tenue en hiver.

En 2019, l’Algérie avait remporté la CAN lors de la première édition estivale de la compétition en Égypte. Cependant, le tournoi était revenu à son calendrier traditionnel en janvier et février. Des considérations climatiques, notamment les conditions météorologiques jugées trop éprouvantes en été, ont été évoquées pour justifier ce choix.

La question des températures élevées a également influencé la programmation de la CAN 2022 au Cameroun en janvier. Bien que certains joueurs africains remettent en question cet argument, soulignant leur adaptation aux conditions climatiques, d’autres pays, tels que les pays maghrébins, ont des préoccupations légitimes concernant les températures élevées.

Outre ces considérations climatiques, des enjeux de calendrier international et un conflit potentiel avec la nouvelle Coupe du monde des clubs lancée par la FIFA ont été des facteurs déterminants dans la décision de déplacer la CAN 2025 à l’été. Cette compétition estivale de la FIFA vise à garantir la participation des meilleurs joueurs des clubs, assurant ainsi leur présence tant pour leurs équipes nationales que pour leurs clubs européens de renom.

Ainsi, la CAN semble trouver un équilibre entre les traditions bien ancrées et les ambitions internationales, avec l’influence de la FIFA jouant un rôle majeur dans la modification de la programmation de cette compétition majeure du football africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi