fbpx

Cameroun Actuel

La CAF prend des mesures strictes contre le comportement des journalistes à la CAN Côte d’Ivoire

La Confédération africaine de football (CAF) a décidé de sévir contre le comportement jugé inapproprié des journalistes couvrant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Côte d’Ivoire, suite à plusieurs incidents, dont des bagarres entre journalistes et des célébrations excessives dans les tribunes.

Face à ce qu’elle qualifie d' »escalade du comportement inconvenant et non professionnel » de la part des médias, la CAF annonce des mesures strictes pour maintenir l’ordre et la décence dans les zones médiatiques. Désormais, tout professionnel des médias qui s’engage dans des célébrations excessives ou perturbe d’autres collègues sera immédiatement expulsé par la sécurité, et son accréditation lui sera retirée.

La CAF étend ces sanctions à tout représentant des médias impliqué dans des altercations physiques dans les zones médiatiques. Ces mesures font suite à des incidents notables, tels qu’une altercation entre des journalistes ghanéens et l’équipe du Ghana après leur élimination en phase de groupe.

La Confédération africaine de football rappelle également l’interdiction de filmer dans la tribune des médias et de diffuser en direct depuis la zone mixte. De plus, aucun langage vulgaire envers les entraîneurs ou les joueurs ne sera toléré.

Lors de la CAN en Côte d’Ivoire, certains journalistes accrédités ont adopté un comportement partiel en portant le maillot de leur équipe nationale et en exprimant bruyamment leur soutien pendant les matchs. Des vidéos ont montré un journaliste ivoirien dansant torse nu après la victoire de son équipe aux tirs au but contre le Sénégal.

Des altercations ont également éclaté entre des journalistes guinéens et sénégalais avant un match de groupe, ainsi qu’entre des médias marocains et des représentants sud-africains lors d’un autre match. La CAF espère que ces mesures dissuasives contribueront à maintenir un environnement professionnel lors de la suite du tournoi continental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi