fbpx

Cameroun Actuel

La Banque Islamique de Développement injecte 21,150 milliards FCFA dans le Plan présidentiel de Reconstruction du NoSo

La Banque Islamique de Développement (BID) devient un partenaire financier clé en offrant une somme substantielle de 21,150 milliards FCFA pour soutenir le Plan Présidentiel de Reconstruction et de Développement (PPRD) des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Cette injection financière est saluée comme le plus grand financement depuis le lancement du Plan en 2020.

L’annonce des fonds a été faite lors d’une cérémonie présidée par le Premier Ministre, le Dr Joseph Dion Ngute, le lundi 18 décembre 2023.

Le Premier Ministre s’est montré reconnaissant du soutien considérable apporté par la Banque Islamique de Développement. Il a souligné que ce financement jouerait un rôle crucial dans la reconstruction des infrastructures essentielles, la promotion de la cohésion sociale, et la revitalisation de l’économie locale dans les régions en crise du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Ce projet, prévu jusqu’en décembre 2026, s’étendra sur 47 municipalités (24 dans le Nord-Ouest et 23 dans le Sud-Ouest), impactant directement environ 1,8 million de personnes et bénéficiant indirectement à environ 2,2 millions.

Notamment, 50% des bénéficiaires devraient être des femmes, avec 30% représentant des jeunes âgés de 15 à 35 ans et des personnes en situation de handicap.

Lors du lancement, le Premier Ministre a mis en lumière l’impact multifacette de ce financement, soulignant qu’il améliorera l’accès des citoyens aux services sociaux de base, favorisera l’autonomisation des populations vulnérables à travers des activités génératrices de revenus, et renforcera la collaboration et la coexistence.

La Banque Islamique de Développement, représentée lors de l’événement, a révélé avoir précédemment financé 112 projets au Cameroun. Elle a appelé à une participation active et à une collaboration de tous les acteurs dans la mise en œuvre du Plan Présidentiel, se disant prête à fournir son expertise et à mobiliser des ressources supplémentaires.

Le Ministre de l’Économie, de la Planification et du Développement Régional, Alamine Ousmane Mey, qui a signé l’accord de financement au nom de l’État du Cameroun, a réitéré l’objectif du projet. Il a souligné qu’il contribuera de manière significative à restaurer la paix, la stabilité, la reconstruction des infrastructures, et la revitalisation économique dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Le montant total du projet est fixé à 23,72 milliards de francs CFA, dont la Banque Islamique de Développement contribuera à hauteur de 21,150 milliards de francs CFA. Le gouvernement camerounais fournira 1,986 milliard de francs CFA, et le Programme des Nations Unies pour le Développement, partenaire de mise en œuvre, contribuera à hauteur de 590 millions de francs CFA.

Le projet se concentrera sur trois domaines clés : la cohésion sociale, la reconstruction des infrastructures, et le renforcement de l’économie locale, tous destinés à contribuer à une société plus paisible et inclusive.

Malgré des progrès significatifs depuis le lancement du Plan Présidentiel en avril 2020, incluant la reconstruction et l’équipement d’écoles, de centres de santé, de points d’eau, de centres communautaires, et le soutien aux agriculteurs, des critiques sont émises concernant l’absence de dispositions pour les personnes ayant perdu leur logement, leurs véhicules et d’autres biens lors de la crise.

Le PPRD est mis en œuvre dans un contexte où les armes continuent de faire des victimes dans les Régions anglophones. Les Nations Unies et d’autres organismes humanitaires estiment que plus de 6 000 personnes ont été tuées dans la crise depuis 2016. Le bilan continue de s’alourdir, avec le Centre des Droits de l’Homme et de la Démocratie pour l’Afrique (CHRDA) signalant plus de 300 décès liés à la crise entre janvier et novembre de cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi