fbpx

Cameroun Actuel

La banque africaine de développement annonce la création d’un prix annuel des médias africains pour promouvoir un récit positif sur le continent

La Banque africaine de développement (BAD), en collaboration avec l’organisation AllAfrica Media et des institutions financières africaines, lance un projet novateur visant à valoriser le travail des journalistes et des organes de presse africains. L’annonce a été faite par le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors du Sommet des leaders des médias d’Afrique, organisé par AllAfrica Media.

Ce projet ambitieux consiste en la création d’un Prix annuel des médias africains, destiné à récompenser et à mettre en lumière les journalistes, les correspondants et les organes de presse qui contribuent à promouvoir un récit positif sur les réalisations et les progrès de l’Afrique. Selon Adesina, il est impératif que l’Afrique façonne son propre récit et ne dépende pas exclusivement de perspectives extérieures souvent biaisées ou incomplètes.

Dans son discours liminaire, Adesina a souligné l’importance de mettre en valeur les récits positifs sur les opportunités d’investissement en Afrique, souvent négligés par les médias occidentaux. Pour ce faire, la BAD s’engage à collaborer avec AllAfrica Media et d’autres institutions financières africaines pour mettre en place ce prix et encourager une couverture médiatique plus constructive des évolutions sur le continent.

En plus de la création du Prix annuel des médias africains, Adesina a proposé la mise en commun des ressources des institutions financières régionales pour soutenir l’émergence d’une société africaine des médias de renommée mondiale. Cette initiative vise à positionner les nouvelles de l’Afrique sur la scène internationale, offrant ainsi une plateforme pour les voix africaines et une perspective authentique sur les développements du continent.

Par ailleurs, la BAD envisage de contribuer à la création de bourses pour les journalistes et les correspondants africains, afin de renforcer leurs capacités et de favoriser un journalisme de qualité axé sur le développement. Adesina appelle également les institutions de développement en Afrique à collaborer pour établir un référentiel commun de récits, de vidéos et de contenus vérifiés, facilitant ainsi la rédaction d’articles sur les réalisations africaines.

Cette initiative de la BAD témoigne de son engagement envers un récit positif et équilibré sur l’Afrique, mettant en avant ses réussites et ses opportunités. En valorisant le travail des médias africains, elle contribue à renforcer la voix du continent sur la scène médiatique mondiale et à promouvoir un développement durable et inclusif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi