fbpx

Cameroun Actuel

La BAD approuve un prêt de 48 milliards de FCFA pour la construction d’un pont entre le Cameroun et la Guinée équatoriale

Le projet de construction d’un pont reliant le Cameroun à la Guinée équatoriale sur le fleuve Ntem a franchi une étape cruciale. Lors d’une réunion du Conseil d’administration à Abidjan le 29 novembre 2023, la Banque africaine de développement (BAD) a donné son feu vert à un prêt de 73,44 millions d’euros au Cameroun, soit environ 47,4 milliards de Fcfa, pour la réalisation de cette infrastructure.

Bien que les détails sur la contribution financière de la Guinée équatoriale ne soient pas encore disponibles, il semble que les deux pays de la Cemac aient enfin trouvé un consensus, notamment sur le tracé du pont. Cette avancée découle du Projet régional de facilitation du transport et du commerce sur le corridor économique Cameroun-Guinée équatoriale-Gabon.

L’identité des entreprises chargées de la construction n’a pas été révélée, mais une étude d’impact environnemental et social (Eies) menée par le Minepat estime les coûts d’indemnisation à 186,426 millions de Fcfa. La BAD prévoit le début effectif des travaux pour décembre 2023, avec une durée estimée de cinq ans pour l’achèvement du projet, soit jusqu’en novembre 2028.

Ce pont jouera un rôle crucial dans l’augmentation des échanges commerciaux entre les deux pays, réduisant les délais et les coûts de transit le long du corridor multinational Yaoundé-Bata-Libreville. Il pourrait également favoriser le développement d’un hub industriel et portuaire entre le port en eau profonde de Kribi et celui de Bata.

Cependant, ce prêt contribuera à l’augmentation de la dette du Cameroun envers la BAD. Selon la Caisse autonome d’amortissement (CAA), la BAD était le troisième prêteur multilatéral du Cameroun fin septembre 2023, avec un total de 632,8 milliards de Fcfa, en hausse de 103,8 milliards de Fcfa par rapport à l’année précédente, après la Banque mondiale et le FMI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi