fbpx

Cameroun Actuel

Kemi Seba au Cameroun : promotion de médias panafricanistes et lutte contre le franc CFA

Le célèbre activiste franco-béninois Kemi Seba a récemment foulé le sol camerounais à l’invitation de Serge Espoir Matomba, Premier secrétaire du Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs). Sa visite, qui se terminera le 12 janvier, s’inscrit dans le cadre de la promotion du projet médiatique panafricaniste « For You Media Africa ». Un projet fondé en 2022 par Serge Espoir Matomba, qui vise à être une voix panafricaine sur la scène médiatique.

Bien que cette visite ait débuté par une rencontre au siège du Purs, parti politique qui a soutenu la candidature de Serge Espoir Matomba lors de la dernière élection présidentielle, elle n’est pas perçue comme une initiative politique liée à une élection imminente au Cameroun. Selon des informations relayées par Stopblablacam, la visite de Kemi Seba a pour objectif principal de soutenir le projet médiatique panafricaniste.

For You Media Africa, associé à la Franco-camerounaise Nathalie Yamb, est un média qui se positionne avec une vision panafricaine. Kemi Seba et Nathalie Yamb sont des personnalités connues pour leurs prises de position virulentes contre la France, notamment dans le cadre de la lutte contre le franc CFA. Un combat partagé par le Purs, qui inclut l’autodétermination des peuples parmi ses objectifs, alignés sur les idéaux panafricanistes.

La lutte contre le franc CFA, monnaie utilisée dans plusieurs pays africains et critiquée par de nombreux panafricanistes, semble être l’un des points centraux de l’engagement commun entre Kemi Seba, Nathalie Yamb, et le Purs. Serge Espoir Matomba a récemment rencontré l’universitaire ivoirien Nicolas Agbohou, un fervent critique du franc CFA, annonçant que le parti s’apprête à s’engager activement pour la fin de cette monnaie en Afrique.

L’alliance de Kemi Seba et Nathalie Yamb avec le Purs, qui semble partager les mêmes convictions panafricanistes, met en lumière une diplomatie de couloir visant à promouvoir ces idéaux et à renforcer la lutte contre le franc CFA au Cameroun et au-delà. L’engagement commun pour des causes panafricanistes pourrait également avoir des implications politiques, notamment en vue de la prochaine élection présidentielle de 2025, où Serge Espoir Matomba pourrait chercher à se positionner en tant que défenseur de ces idéaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi