fbpx

Cameroun Actuel

Interview : Le parcours d’un passionné de Wushu aux États-Unis

Interview, A heart journey of U.S. Wushu enthusiast

FORT WORTH, Etats-Unis, 19 novembre (Xinhua) — Krist Caldwell, commentateur des compétitions Sanda des 16e Championnats du monde de Wushu (WWC) qui se déroulent actuellement à Fort Worth, dans l’Etat américain du Texas, est un passionné américain de Wushu avec plus de 20 ans d’expérience.

Caldwell, un avocat américain d’une quarantaine d’années vivant à Plano, une ville située à environ 80 km de Fort Worth, a partagé son parcours dans les arts martiaux chinois avec Xinhua lors d’une interview exclusive pendant les championnats.

« Ma mère nous emmenait, mon frère et moi, à la bibliothèque tous les dimanches après l’église. Un jour, dans la section sportive, j’ai trouvé un livre sur les arts martiaux. Il y avait toutes sortes d’arts martiaux, y compris des arts martiaux japonais, coréens, chinois, et même des arts martiaux thaïlandais et de la boxe américaine », se souvient-il.

Caldwell est arrivé au chapitre sur les arts martiaux chinois, où il a découvert que les arts martiaux chinois sont à l’origine de tous les arts martiaux, à commencer par le temple de Shaolin en Chine. « Tous les autres arts martiaux viennent de là !

« Cela m’a vraiment impressionné », a déclaré M. Caldwell. Il a continué à explorer différents styles de kung-fu, dont le tigre, le serpent et même le style ivre, qui consiste à faire semblant d’être ivre. « Cela a stimulé mon imagination. Je suis tombé amoureux des arts martiaux à l’âge de 13 ans », a-t-il déclaré.

Après plus de 20 ans de pratique des arts martiaux traditionnels chinois, « c’est toujours ma passion », a-t-il déclaré à Xinhua.

Caldwell a fait remarquer que le kung-fu se distingue du taekwondo ou du karaté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi