fbpx

Cameroun Actuel

Interdiction des sacs « Ghana Must Go » par Ethiopian Airlines : quelles conséquences pour les voyageurs ?

La compagnie aérienne Ethiopian Airlines a annoncé l’interdiction des sacs populaires « Ghana Must Go » en tant que bagages pour les voyages internationaux, citant des pertes financières considérables et des dommages au système de convoyage.

La nouvelle a été révélée dans une circulaire émise par le responsable régional des services aéroportuaires de la compagnie aérienne, Henok Gizachew, au sein de l’Autorité fédérale des aéroports du Nigeria (FAAN), datée du 24 novembre 2023.

Les sacs « Ghana Must Go » sont appréciés par les commerçants et les voyageurs pour leur légèreté et leur prix abordable.

Cette décision vise à réduire les risques de mauvaise manipulation des bagages aux comptoirs d’enregistrement, mais impose des restrictions : si l’utilisation de ces sacs est inévitable, ils doivent être soigneusement emballés dans des cartons de taille rectangulaire et rigide.

Les sacs avaient déjà été interdits en 2017 par Air France, et une décision similaire avait été prise à Dubaï la même année, qualifiant ces sacs de bagages « non conformes ».

L’apparition des sacs « Ghana Must Go » au Nigeria remonte à 1980, lorsqu’on a demandé aux immigrants illégaux de quitter le pays. La plupart des personnes venues du Ghana ont fui avec ces sacs à carreaux bleus et rouges sur le dos.

Cette interdiction soulève des questions sur l’impact pour les voyageurs, étant donné la popularité et l’accessibilité de ces sacs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi