fbpx

Cameroun Actuel

Interconnexion du réseau électrique Cameroun-Tchad : 1024 km de lignes de transport envisagées

Interconnexion du réseau électrique Cameroun-Tchad

Le projet consiste à construire des lignes de transport de 225 kilovolts de Nachtigal à Ndjamena avec environ 10 sous-stations à construire le long du corridor qui transporteront plus de 100 mégawatts d’électricité du Cameroun au Tchad.

Le projet d’interconnexion sera réalisé en deux phases ;

1- Connecter le réseau interconnecté Sud au réseau interconnecté Nord

2- Connecter le réseau interconnecté du Cameroun à celui du Tchad à travers une ligne de transport qui sera construite pour relier Ngaoundéré à Ndjamena.

Le coordinateur du projet, Serge Bekono explique que le transport de l’énergie hydroélectrique produite dans le sud du Cameroun vers les régions du nord débutera à la centrale de Ntui dans la région du Centre et se poursuivra vers la région de l’Adamawa en passant par Tibati et Yoko.

Il a précisé que le projet améliorera et augmentera l’approvisionnement en électricité des différents ménages du Cameroun et contribuera par conséquent à l’amélioration du bien-être des citoyens.

Il a noté que les chefs d’État des deux pays voisins ; Le président Paul Biya du Cameroun et le président Mahamat Idriss Deby Itno du Tchad sont les initiateurs de ce projet intégrateur qui est le premier dans le secteur de l’énergie dans la sous-région de l’Afrique centrale.

Les deux dirigeants ont signé les décrets d’expropriation fixant le rythme des indemnisations à verser aux populations affectées par le projet. Des lignes de transport d’électricité, des interconnexions transfrontalières et des postes de transformation entre le Tchad et le Cameroun seront construits pour transporter l’énergie électrique à haute tension du Cameroun au Tchad à travers le corridor.

Durant le démarrage effectif du projet, l’électricité sera fournie à 468 villages, dont 409 au Cameroun et le reste au Tchad. Il facilitera également l’industrialisation des deux pays et contribuera à la lutte contre le chômage avec la création d’entreprises dans les deux pays.

Le Comité de pilotage inter-États s’est réuni à Yaoundé pour assurer le suivi du projet. La réunion intervient après celle du comité technique mixte chargé de l’opérationnalisation qui s’est tenue le 6 octobre 2023.

Serge Bekono a ajouté que la mission du Cameroun est de construire près de 1024 km de lignes de transport avec des dizaines de postes de transformation et d’électrifier 409 villages tandis que le Tchad fera les mêmes actions à la différence qu’il devrait électrifier 68 villages. Chaque pays dispose de sa cellule de gestion de projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi