fbpx

Cameroun Actuel

Incident à Douala : un homme déguisé en femme agresseur évite la justice populaire grâce à un policier

Douala

Dans une scène digne d’un conte de Noël plutôt insolite, les habitants du quartier New Bell à Douala ont été témoins d’un événement inattendu. Ce qui aurait dû être l’attente joyeuse de l’arrivée du père Noël s’est transformé en une rencontre surprenante avec une mystérieuse apparition dans un taxi de la ville.

Un individu déguisé en femme, portant des dreadlocks jusqu’au bas du dos, opérait comme passager dans un taxi. Ses yeux étincelants, ses lèvres pleines, sa manucure impeccable et sa voix enchanteresse ont ensorcelé un passager, le plongeant dans un amour éperdu pour cette créature au charme irrésistible, au teint chocolaté. Cependant, son enchantement a rapidement pris fin lorsque l’homme s’est rendu compte que derrière cette façade séduisante se cachaient des muscles au lieu des courbes féminines espérées.

La panique s’est emparée du dragueur qui a rapidement tenté de fuir, criant à l’aide alors qu’il s’échappait par la fenêtre du taxi. La population environnante, alertée par ses cris, s’est précipitée pour l’aider, mais a plutôt pris pour cible la personne déguisée, l’agressant violemment.

Fort heureusement, un policier, témoin de la scène, est intervenu pour mettre fin à cette justice populaire. Sa présence a permis de sauver le déguisé de la fureur des habitants.

Cet incident singulier a semé la confusion et suscité des réactions diverses parmi les témoins. Certains ont exprimé leur surprise face à cette situation inhabituelle, tandis que d’autres ont souligné la nécessité de la prudence et du respect envers autrui, même dans des circonstances aussi étranges.

L’épisode, bien que surprenant, soulève des questions sur la réaction collective face à des événements imprévus et met en lumière l’importance de la présence d’autorités pour maintenir l’ordre et prévenir la violence injustifiée, même dans des situations déroutantes comme celle-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi