fbpx

Cameroun Actuel

Il n'y a pas de dissensions internes au DDPS, assure Viola Amherd

La présentation selon laquelle l’armée ne pourrait pas payer ses factures est erronée, souligne la ministre de la défense Viola Amherd. Elle assure en outre qu’il n’y a pas de dissensions internes au sein du Département fédéral de la défense et des sports (DDPS).

Il faut faire la distinction entre les planifications respectivement les crédits d’engagement et les contrats d’acquisition conclus avec des obligations de paiement. L’armée paiera toutes ses factures contractuelles de cette année et des années suivantes, a indiqué lundi Mme Amherd à Keystone-ATS en marge de sa visite en Estonie.

Et d’ajouter que depuis des décennies, il est courant d’inscrire dans la planification financière pour les acquisitions d’armement des montants plus élevés que les obligations contractuelles. Cela permet de remplacer les projets qui, pour une raison ou une autre, sont retardés ou ne sont pas mis en ½uvre par d’autres acquisitions nécessaires. Cela n’a pas été critiqué par l’administration des finances, relève la Valaisanne.

La presse dominicale a fait état de divergences entre Mme Amherd et le chef de l’armée Thomas Süssli. Selon la NZZ am Sonntag, Mme Amherd aurait assuré aux commissions de politique de sécurité que la progression des dépenses de l’armée pouvait être ralentie dans le cadre des mesures d’économie de la Confédération tandis que M. Süssli estime que la capacité de défense de la Suisse est en danger.

Viola Amherd assure qu’il n’y a pas de dissensions internes au sein du DDPS et que le chef de l’armée a « toute sa confiance ». Et d’ajouter qu’elle ne s’exprime pas sur le contenu confidentiel des discussions en commission.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi