fbpx

Cameroun Actuel

« Il n’a jamais fréquenté… » : l’armée ivoirienne humilie Makosso Camille

Celui qui se fait appeler le père de la marmaille, Camille Makosso, est au cœur d’une nouvelle polémique. Cette fois, le controversé homme de Dieu a été rattrapé par des propos qualifiés de mensongers, sur son passage à l’école des armées. L’institution nationale est montée au créneau pour recadrer l’influenceur.

Le général Camille Makosso s’est mis à dos l’armée ivoirienne. Prétendant avoir fréquenté l’École Militaire Préparatoire Technique (EMPT) de Bingerville, le frère aîné de Lolo Beauté s’est vu discrédité par un communiqué de l’État Major de l’armée ivoirienne.

En effet, Camille Makosso arbore très souvent, dans ses directs ou vidéos sur les réseaux sociaux, des tenues aux couleurs militaires. Interrogé par un internaute sur sa préférence du port des tenues aux couleurs militaires, le controversé homme de Dieu a fait savoir son amour pour l’armée, d’où son passage à l’École Militaire Préparatoire Technique (EMPT) de Bingerville.

Une réponse mensongère qui a très vite suscité la réaction de l’Etat Major des armées qui, par la voix du Bureau d’information et de Presse des Armées (BIPA) a adressé un communiqué pour recadrer les choses avant de mettre en garde le père de la marmaille.

« Dans une publication sur les réseaux sociaux, un individu présenté comme Makosso Camille prétend avoir été pensionnaire de l’École Militaire Préparatoire Technique, dans une tentative de justifier sa propension à arborer des tenues aux motifs militaires, cela, en toute inobservation des dispositions encadrant le port de l’uniforme des Armées », peut-on lire dans le communiqué.

« Le Bureau d’Information et de Presse des Armées (BIPA), invite instamment l’auteur de ces propos à s’abstenir d’associer son passé scolaire à cette prestigieuse école qui n’en a pas besoin. L’EMPT, dont l’histoire se confond avec l’excellence académique ivoirienne, a construit patiemment sa renommée et ses anciens pensionnaires sont de véritables identités remarquables, toutes de compétence, de vertu et de sagesse », ajoute le communiqué.

Afrik Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi