fbpx

Cameroun Actuel

Hydroélectricité : la relance du projet de construction du barrage de Bini à Warak est prévue pour 2025

Le redémarrage du projet majeur de construction de l’aménagement hydroélectrique de 75 MW à Warak sur la Bini, associé à une ligne de transport d’électricité haute tension de 225 Kv, ne devrait pas se concrétiser avant au moins deux ans. Malgré l’attribution du marché à Savannah Energy en avril 2023, les travaux ne reprendront qu’au premier trimestre 2025, comme indiqué dans le rapport sur l’évolution des grands projets d’investissement intégré au projet de loi de finance 2024.

Selon ce même document, la mise en service du projet, suspendu en 2019 faute de financement, est envisagée pour décembre 2026. Cette attente prolongée s’explique par le processus que doit entreprendre Savannah Energy, incluant une révision du projet, la finalisation des études de faisabilité et une collaboration avec les principaux acteurs du secteur de l’électricité ainsi que les institutions de financement et de développement.

Raoul Mbenjo, représentant de la délégation du gouverneur du Nord, a précisé lors d’une rencontre avec Cameroon Business Today que cette reprise implique une révision approfondie du projet, soulignant ainsi la nécessité de travailler en étroite collaboration avec les parties prenantes.

Pendant cette période d’attente, le projet bénéficiera d’une allocation budgétaire de 20 milliards de Fcfa dans la loi de finance 2024, sans toutefois spécifier l’affectation précise de ces fonds.

À noter qu’en avril 2023, le Ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, et les représentants de Savannah Energy ont signé une convention pour la réalisation des études, le financement, la construction et l’exploitation de cet aménagement hydroélectrique.

Ce nouvel accord intervient quatre ans après l’interruption des travaux suite à la suspension de financement avec la banque chinoise ICBC, suite à un désaccord concernant un prêt signé en 2017. La société Sinohydro, ayant financé les travaux préparatoires, a quitté le chantier en septembre 2022, marquant un changement majeur dans la dynamique du projet.

Finalement, le coût prévu pour le barrage de Bini à Warak est estimé à 178,286 milliards de Fcfa, avec une production projetée de 75 MW, contribuant ainsi aux 5000 MW espérés d’ici 2030. Cette révision majeure du projet impliquant de nouveaux acteurs et un réajustement financier vise à relancer cette infrastructure cruciale pour l’approvisionnement électrique du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi