fbpx

Cameroun Actuel

Hermès annonce de nouveaux records de bénéfice et de ventes

Le groupe de luxe Hermès a annoncé vendredi de nouveaux records avec une hausse de son bénéfice net de 28% à 4,3 milliards d’euros (3,8 milliards de francs) en 2023 et de ses ventes à 13,4 milliards d’euros (+16%) grâce à des progressions dans toutes les régions.

« Une nouvelle fois en 2023, Hermès a cultivé sa singularité et a réalisé des performances remarquables dans tous les métiers et toutes les zones géographiques, sur des bases élevées », déclare le gérant d’Hermès, Axel Dumas, cité dans le communiqué.

« À moyen terme, en dépit des incertitudes économiques, géopolitiques et monétaires dans le monde, le groupe confirme un objectif de progression du chiffre d’affaires à taux constants ambitieux », précise le groupe.

La marge opérationnelle s’améliore encore à 42,1% contre 40,5% en 2022.

Géographiquement, l’Asie hors Japon (12,9%) « poursuit sa forte croissance, avec de belles progressions des ventes dans tous les pays de la région » et atteint 6,3 milliards d’euros de ventes, selon le communiqué qui rappelle qu’Hermès a ouvert son 33e magasin en Chine continentale en octobre.

En Chine, « je ne vois pas de rupture de tendance pour l’instant », a expliqué Axel Dumas lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes.

En ajoutant un chiffre d’affaires du Japon qui progresse de 14,5% à 1,3 milliards d’euros, l’Asie est le premier marché du groupe et atteint 7,5 milliards d’euros de ventes.

Les ventes en Europe progressent de 19% et passent les 3 milliards d’euros et celles des Amériques de 17,1% à 2,5 milliards d’euros.

Les ventes de Maroquinerie-Sellerie, coeur de métier du groupe, progressent de 11,8%, atteignant 5,5 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires des vêtements et accessoires fait un bond de 23,1% à 3,9 milliards d’euros.

Hermès versera une prime de 4.000 euros à l’ensemble de ses 22.000 collaborateurs dans le monde. « Nous avons doublé nos effectifs en 10 ans », a rappelé Axel Dumas, « et plus de 60% des créations d’emplois ont eu lieu en France, où nous fabriquons les trois quart de nos objets ».

Pour les actionnaires, un dividende à 15 euros par action sera proposé contre 13 euros en 2022. « Il sera par ailleurs proposé à l’Assemblée générale un dividende exceptionnel de 10 euros par action », ajoute le groupe. « C’est une preuve de confiance sur l’année future », a souligné Axel Dumas.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi