fbpx

Cameroun Actuel

Héritage : il tente de voler le testament familiale après un désaccord sur le partage des biens

Douala

L’affaire de Samuel M. met en évidence les tensions familiales qui peuvent surgir lorsqu’il s’agit de la succession et de l’héritage. Samuel, âgé de 28 ans, le cadet d’une fratrie de cinq enfants, a été arrêté pour s’être introduit illégalement chez son propre père, Théodore M., 69 ans, un cheminot à la retraite.

Tout a commencé lorsqu’il y a environ un mois, le père, souffrant de maladie, a convoqué ses enfants pour leur faire part de ses dernières volontés au cas où il décéderait. Lors de cette réunion familiale, Théodore a désigné son fils aîné, Bonaventure, âgé de 44 ans et pêcheur de profession, comme son successeur pour gérer ses biens après sa mort. Les biens comprennent des propriétés à Nkongsamba, Yabassi et Edéa, entre autres. Théodore a expliqué que sa décision était consignée dans des documents qu’il allait confier à un avocat.

Cependant, cette décision a suscité des désaccords parmi ses enfants. Samuel M. et sa sœur Aline N. ont vivement critiqué le choix de leur père, le considérant comme irresponsable. Malgré les murmures désapprobateurs, Théodore a maintenu sa décision.

Dans une tentative de contrecarrer cette décision, Samuel a planifié de voler les documents testamentaires. Il s’est introduit par effraction dans la maison de son père en passant par une fenêtre. Heureusement, le vigile posté devant un commerce en face du domicile de Théodore a remarqué une présence suspecte malgré une panne de courant. Il a donné l’alerte, ce qui a attiré l’attention des locataires et des voisins.

Samuel a tenté de s’échapper, mais il a été appréhendé grâce à la reconnaissance de son visage par le vigile. Il a ensuite été remis aux gendarmes et a avoué les faits. Dernières nouvelles, il a été libéré hier après-midi.

Cette affaire nous rappelle l’importance de la communication et du dialogue au sein des familles lorsqu’il s’agit de questions de succession et d’héritage. Les désaccords peuvent surgir, mais il est essentiel de trouver des solutions pacifiques et légales pour éviter les conséquences graves que de telles disputes peuvent avoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi