fbpx

Cameroun Actuel

Hausse des tarifs de transport au Cameroun : impact sur les consommateurs et prévisions d’inflation

Le ministre du Commerce camerounais, Luc Magloire Mbarga Atangana, a signé un arrêté le 26 février 2024, augmentant les tarifs du transport urbain et interurbain en réponse à la hausse des prix du super et du gasoil entrée en vigueur le 3 février 2024. Cette décision vise à atténuer l’impact de l’augmentation des coûts de carburant sur les consommateurs.

Selon le nouvel arrêté, les tarifs du ramassage en taxi augmentent de 14 à 16%, passant de 300 à 350 FCFA le jour et de 350 à 400 FCFA la nuit. Les tarifs des dépôts augmentent également, passant de 2 500 à 3 000 FCFA le jour et de 3 000 à 3 500 FCFA la nuit. Les tarifs plafonds pour les élèves, les étudiants et les personnes à mobilité réduite sont fixés à 300 FCFA le jour et 350 FCFA la nuit.

En ce qui concerne le transport interurbain, le prix au kilomètre atteint désormais 16 FCFA, contre 14 FCFA auparavant. Cependant, le ministre précise que le transport périurbain à destination des villes universitaires reste identique à celui du transport urbain par taxis.

Cette augmentation des tarifs de transport devrait avoir un impact sur les prix des produits dans les marchés, car le transport représente une composante majeure des coûts pour les consommateurs. L’Institut national de la statistique (INS) prévoit une inflation de 7% au Cameroun en 2024, plus du double des 3% admis dans les critères de convergence de la CEMAC. Cette projection souligne l’interdépendance entre les prix du carburant, du transport et des produits de consommation au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi