fbpx

Cameroun Actuel

Hausse des prix des carburants : les agences de voyage de Bafoussam mises en garde contre des hausses illégales des tarifs de transport

Le Délégué régional de l’Ouest du Ministère des Transports, Mfendou Moussa, a mis en garde les responsables d’agences de voyage à Bafoussam contre toute augmentation illicite des tarifs de transport, sous peine de sanctions réglementaires.

Cette mise en garde a été formulée dans un communiqué publié le mercredi 7 février 2024, suite à l’ajustement des prix des produits pétroliers de 730 à 840 francs CFA.

Selon le Délégué régional de l’Ouest, le gouvernement a pris des mesures constructives pour alléger la charge du transport pour les Camerounais.

« J’ai l’honneur de porter à votre connaissance qu’à la suite de l’augmentation des prix du carburant à la pompe, le gouvernement a engagé des consultations avec les partenaires sociaux, en vue de trouver une meilleure réponse à la situation du transport dans ce nouveau contexte », a déclaré le délégué.

Il a ajouté que « en attendant les conclusions de ces consultations, je vous demande d’utiliser la grille tarifaire en vigueur pour le transport de personnes. »

En cas de non-respect de cette restriction, l’administrateur a promis des sanctions contre ceux qui résistent, ainsi que la suspension de leur autorisation de transport.

Cette note précède la conférence interministérielle regroupant des membres du gouvernement, notamment le ministre des Ressources en Eau et de l’Énergie, le ministre des Finances, le ministre des Transports, le ministre du Commerce, du Travail et de la Sécurité Sociale, ainsi que le ministre de la Communication, qui a eu lieu le mardi 6 février 2024 à Yaoundé. Trois résolutions majeures ont été prises, notamment la reconstruction de la SONARA, la fourniture de subventions et l’augmentation du salaire minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi