fbpx

Cameroun Actuel

Grand Prix suisse de design: trois artistes primés

Le Festival international du film de Fribourg (FIFF) vivra sa 38e édition du 15 au 24 mars. Les organisateurs annoncent un « set d’anthologie » composé de 100 films, en provenance de 49 pays, avec 5 premières mondiales, 5 internationales, 5 européennes et 40 suisses.

Le 38e FIFF s’annonce « vibrant et rythmé », a indiqué mercredi à Fribourg son directeur artistique Thierry Jobin, dans un « esprit enfantin et de transgression ». Colonnes vertébrales du festival, les compétitions internationales longs et courts métrages font la part belle au cinéma des quatre coins du monde.

« La sélection fait écho aux univers déjantés de grands noms tels que Wes Anderson, Roy Andersson ou même Jacques Tati », a dit Thierry Jobin. Une comédie satirique indienne teintée de hip-hop ouvrira les festivités. Dans Dilli Dark, un jeune Nigérian exilé à New Dehli fait face au racisme dans ses démarches pour obtenir un MBA et trouver du travail.

Touches d’humour

La programmation présente à la fois des films qui ont déjà reçu une reconnaissance internationale dans des festivals prestigieux tels que Cannes et Venise, mais, « jamais autant que cette année » également des ½uvres arrivées bien plus modestement par l’appel à film, a relevé Thierry Jobin, qui s’exprimait au Crapule Club.

Le FIFF programme traditionnellement des films en provenance de pays où l’humeur n’est pas toujours au comique. « Mais pour cette 38e édition du Festival, il est surprenant de noter que près de la moitié des longs métrages en compétition s’adonnent à des touches d’humour », a souligné l’ancien journaliste d’origine jurassienne.

« Les cinéastes réagissent à l’état du monde. Quand les temps sont difficiles, la créativité s’en trouve décuplée », a ajouté Thierry Jobin. « Et si l’humour, parfois noir, souvent grinçant, traverse plusieurs films de la sélection, un autre aspect artistique à souligner est l’inventivité formelle absolument décoiffante ».

Douze longs métrages

La compétition internationale des longs métrages comprend douze films venant de huit pays, dont quatre chinois. Le jury est formé de quatre membres, dont l’actrice ukrainienne Iryna Bardakova et le rappeur et acteur hispano-suisse Carlos Leal. La compétition internationale des courts métrages intègre seize films originaires de dix pays. Six d’entre eux viennent d’Iran.

Au-delà, les spectateurs du FIFF découvriront un coup de projecteur…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi