fbpx

Cameroun Actuel

Garoua : un élève simule son enlèvement et réclame une rançon de 15 millions de FCFA à ses parents

Ville de Garoua

Une histoire surréaliste a secoué la tranquillité de Garoua alors qu’un élève, Freddy, en classe de terminale au lycée bilingue de Djamboutou, a tenté de réaliser un scénario digne d’un film à suspense, mettant en scène un prétendu enlèvement. Son objectif : extorquer une somme exorbitante à ses propres parents.

Fils de cadres à la Camtel et L’Art, Freddy a été l’instigateur de ce plan audacieux, recrutant ses camarades Badawe, Daiwé et Bengué pour donner vie à cette farce tragique. Chaque membre avait un rôle spécifique dans cette mise en scène grotesque : un caméraman pour filmer la prétendue prise d’otage, un chef de gang tenant un poignard pour semer la terreur et un autre caméraman pour assurer la diffusion des images.

Cependant, la ruse n’a pas duré longtemps. Les autorités, alertées de la situation, ont rapidement mobilisé les éléments de l’ESIR, parvenant à démanteler ce petit cartel avant qu’il ne réalise ses projets de voyages pour les fêtes de fin d’année, envisagés d’abord à Douala puis en Europe.

La tentative de ces jeunes de créer un événement sensationnel pour s’enrichir rapidement a été interrompue brutalement. Maintenant, au lieu de festivités et de célébrations, ils passeront probablement la période des fêtes de fin d’année derrière les barreaux de la prison de Garoua.

Cette tentative de simulation d’enlèvement, bien que motivée par un désir naïf de richesse facile, a mis en lumière les dangers et les conséquences graves des actions irresponsables. Au-delà de l’échec cuisant de leur plan, cette histoire soulève des questions sur la moralité et l’éducation des jeunes, appelant à une réflexion sur la manière dont les valeurs sont inculquées et les conséquences réelles de telles tentatives de fraude.

Les parents, bien que sûrement choqués par cette situation, auront au moins la tranquillité d’esprit de savoir que leurs enfants ont été arrêtés avant que la situation ne dégénère davantage. Cette expérience, bien que regrettable, servira sans doute de leçon et d’avertissement pour ces jeunes et pour d’autres sur les conséquences sérieuses de tels actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi