fbpx

Cameroun Actuel

Fokou : licenciement massif pour motif économique

L’entreprise Fokou traverse une période de crise. Dans une lettre signée le 27 juin 2023, la direction générale justifie un important licenciement de son personnel pour « motif économique ».

«Au regard des difficultés que traverse l’entreprise et après avoir épuisé toutes nos ressources dans le but de conserver les emplois, nous nous trouvons dans l’incapacité de supporter les charges. Fort de cela et au cours d’une réunion tripartite, il a été décidé de la suppression de certains postes pour motifs économiques».

Les licenciements ont pris effet à compter du 30 juin 2023. Ils concernent environs 150 employés de l’entreprise. Cette tension de trésorerie semble s’être répandue également au sein de la société Brasseries Samuel Foyou (Brasaf).

L’entreprise brassicole qui a lancé sa première bière le 30 juin 2022 annoncé également une réduction « temporaire » d’une vingtaine de ses effectifs due à une « période de récession tant sur le plan commercial que sur plan de la production ».

L’unité brassicole du multimilliardaire Samuel Foyou est la 4e entre du genre aux côtés des mastodontes tels que le groupe SABC (Castel), leader du marché, Guinness Cameroun (Diageo), ou encore l’Union camerounaise des brasseries (UCB).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi